Insolite

Un homme tente de faire passer sa maîtresse pour une poupée sexuelle

Surpris en flagrant délit d’adultère, un homme a tenté de faire croire à sa compagne que sa maîtresse était une poupée sexuelle.

Plus de 4 millions de vues sur Facebook

Un homme aux États-Unis a été surpris en flagrant délit d’adultère par sa compagne.  Pour se défendre, il a alors trouvé la pire excuse au monde. En effet, il a fait passer sa maîtresse pour une poupée sexuelle.

La vidéo est vite devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle a déjà été visionnée plus de quatre millions de fois sur Facebook. On y voit la femme trahie espionner son compagnon par une porte. Puis, soudainement, elle fait irruption dans le salon. Immédiatement la maîtresse se fige et prend la pose d’un mannequin.

Une scène digne d’une comédie

Très en colère, la femme bafouée demande :

Que se passe-t-il ici ? C’est qui celle-là ?

Son mari répond :

Comment peux-tu m’accuser de te trahir, de te faire une telle chose ? Tu ne vois pas que c’est une poupée sexuelle ?

Toutefois, la femme décide de tester sa théorie et se rapproche du faux mannequin. Elle la regarde de près et la pousse, tandis que son petit ami infidèle continue de jurer que c’est une poupée sexuelle high-tech.

La maîtresse tente alors de résister aux bousculades. Elle prend même la voix d’un robot et lui demande d’arrêter de la bousculer. Cependant, après avoir été poussée plusieurs fois, elle n’arrive plus à garder son calme :

Je ne suis pas obligé de supporter ça. Vous êtes fou. Soignez-vous, je pars !

dit-elle en ramassant ses vêtements épars sur le sol.

La jeune femme trahie déclare alors :

Cette p *** n’est pas une poupée sexuelle !

Puis, dans une dernière tentative, son compagnon affirme qu’il a le ticket de caisse et qu’il va devoir la remplacer :

Il doit y avoir un dysfonctionnement. Je ne sais pas pourquoi elle bouge. Ça doit être les réflexes qui sont intégrés.

Publié le mardi 30 janvier 2018 à 15:17, modifications jeudi 8 mars 2018 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire