Insolite

Los Angeles : il sert des menus entièrement cuisinés au cannabis

Depuis deux ans, un chef australien sert des menus entièrement cuisinés au cannabis dans son restaurant à Los Angeles.

Depuis 2014, Christopher Sayegh a trouvé comment pimenter ses recettes et élever son art culinaire. En effet, ce jeune chef californien de 24 ans sert des menus entièrement cuisinés au cannabis. Et ça marche, puisque depuis deux ans, l’activité de son restaurant – The Herbal Chef – n’a cessé de croître.

Surfant sur la vague de la légalisation de l’usage récréatif du cannabis, le jeune chef veut démocratiser l’art culinaire à la marijuana, qu’il intègre à la cuisine gastronomique qu’il a apprise dans des restaurants étoilés de New York et de Californie.

Pour l’instant, Sayegh ne peut servir ses plats qu’aux détenteurs d’une carte de marijuana médicale. Il espère que cela changera en novembre, lorsque la Californie sera appelée à voter sur la légalisation du cannabis récréatif pour les 21 ans et plus.

En attendant, ceux qui peuvent déjà déguster ses menus doivent débourser entre 300 à 500 dollars par tête (soit entre 265 et 445 euros environ).

Christopher  Sayegh propose une cuisine sophistiquée à base de boeuf wagyu japonais, de sorbet au pamplemousse ou encore d’huîtres “médicales”.

Influencé par ses origines jordaniennes, le chef s’est même essayé au cannabis incorporé dans les feuilles de vigne, dans les falafels, les beignets de pois chiches et autres déclinaisons de délices d’Orient.

Sa famille, d’abord consternée par sa nouvelle entreprise, se plaît aujourd’hui à goûter ses dernières créations.

Publié le mercredi 3 août 2016 à 17:07, modifications mercredi 3 août 2016 à 16:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !