Insolite

Ryanair : L’idée loufoque de Michael O’Leary pour vendre des billets…gratuits

Le patron de Ryanair, Michael O’Leary, a expliqué qu’il envisageait de proposer des vols non payants d’ici une dizaine d’années. Une idée folle qui lui parait réalisable à en croire ses explications… Buzz ou réalité ?

Chez Ryanair la devise c’est “toujours moins cher”. Preuve en est avec cette nouvelle idée loufoque de Michael O’Leary, le patron de Ryanair. Ce dernier a l’art de faire parler de lui et notamment de sa compagnie aérienne. Selon BFM TV, le PDG de la compagnie low cost  va proposer à ses clients de voyager gratuitement sur ses avions.

A l’occasion d’une conférence donnée à Londres,  Michael O’Leary a révélé une stratégie : rendre les vols de Ryanair entièrement gratuits. Nouvelle provocation ou propos crédibles ? Ce dernier s’explique au Guardian :

Notre défi pour le futur est de continuer à faire baisser le prix des vols. J’ai cette vision qu’au cours des cinq à dix prochaines années, les vols sur Ryanair seront gratuits, qu’ils seront pleins et que nous gagnerons de l’argent grâce aux revenus des aéroports.

Comment la compagnie irlandaise va-t-elle gagner de l’argent avec des billets à zéro euro ? Michael O’Leary compte sur la baisse de certaines taxes aéroportuaires mais aussi sur un partage des revenus générés directement dans les aéroports (boutiques ou restaurants, par exemple). Actuellement, les billets de Ryanair sont plus qu’abordables. Il faut compter en moyenne 46 euros et à l’occasion des fêtes de fin d’année, les passagers peuvent dénicher des tickets à seulement 9,99 euros.

Pour le PDG de Ryanair, le concept est simple, plutôt que de payer pour avoir un accès à un aéroport, les compagnies aériennes seront payées pour y amener des clients dans les boutiques des terminaux. Selon M. O’Leary, les aéroports vont devenir si rentables qu’ils pourront d’ici 5 à 10 ans supprimer les taxes imposées aux compagnies aériennes.

Je pense vraiment que cela va arriver, mais pas dans les grands aéroports tels que Londres- Heathrow. On voit que cette tendance de diminuer les taxes et charges existe déjà chez de nombreux plus petits aéroports cherchant à accroître leur trafic. Et moi, je vous paie déjà pour voler sur Ryanair : on vend certains de nos tickets à 5 euros, tout en payant 15 euros de taxes et charges aux aéroports. Si ces taxes sont éliminées, nos tickets promotionnels seront gratuits.

Dans le futur monde imaginé par M. O’Leary, tout a l’air vraiment low cost. Mais dans la réalité économique c’est un peu plus complexe comme le rappelle nos confrères de BFM TV. Et pour cause, les aéroports tirent aujourd’hui l’essentiel de leurs revenus des taxes que leur versent les compagnies aériennes.

C’est encore une grosse provocation du patron de Ryanair.

affirme Pierre Bergeron, analyste transport à la Société Générale.

 

Publié le vendredi 25 novembre 2016 à 10:44, modifications jeudi 15 juin 2017 à 14:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires