Insolite

L’histoire incroyable d’Asher, 16 mois, trisomique et déjà mannequin

Après s’être battue pour que son fils, Ash, 16 mois atteint de trisomie, puisse entrer dans une agence de mannequinat, une mère de famille de Géorgie aux États-Unis a finalement obtenu que son bébé pose pour OshKosh, une marque réputée. Une jolie histoire à découvrir.

A l’approche des fêtes de Noël, nous vous proposons de découvrir une belle histoire. Sa petite bouille, ses yeux bleus, son sourire… C’est l’histoire d’Asher Nash. Il a 16 mois et il faut l’admettre, il est à craquer. Mais il est atteint de trisomie 21. Découvrez le combat de sa mère pour faire changer le regard sur le handicap.

Changer le regard sur la trisomie

Asher Nash est atteint de trisomie 21. Sa mère a réussi à convaincre l’enseigne OshKosh d’engager son fils comme mannequin. Pour cela, elle a mené une vaste campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux. Une opération qui a porté ses fruits. On vous laisse découvrir la suite.

Le petit Ash a beaucoup fait parler de lui aux Etats-Unis comme le rapporte nos confrères de Elle. En cause, le combat actif de sa mère Megan Nash pour briser le tabou autour de la trisomie 21. Elle avait poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux afin de faire accepter le handicap de son fils dans le milieu du mannequinat. Tout avait mal commencé. En effet, une agence de mannequin de Buford (Etats-Unis) avait refusé la candidature d’Asher au prétexte que la marque ne cherche pas de

bébé handicapé

Megan Nash a alors pris les internautes à partie. Elle a ainsi posté une photo de son fils sur la page Changer le visage de la beauté. Relayée par le groupe Enfants atteint de trisomie, le partage a été viral.

La toile s’emballe

Les internautes se sont mobilisés massivement. Asher deviendra finalement l’égérie de la marque. Un grand pas pour sa mère qui a confié à CBC news :

Je veux que les gens puissent voir mon fils ou d’autres comme lui dans une pub et qu’ils ne se disent pas instantanément : Oh, il est trisomique, mais plutôt : Oh j’aime la chemise que porte ce bébé, je veux ça pour mon enfant ! Quand Asher est né, j’ai su qu’il était destiné à de grandes choses. Je suis donc très fière de partager sa beauté avec le monde.

La marque OshKosh a donc fini par céder en invitant le petit garçon à poser pour sa campagne publicitaire de fin d’année.

 

Publié le lundi 19 décembre 2016 à 11:38, modifications lundi 19 décembre 2016 à 10:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !