Insolite

Ho Karan : la marque nantaise de cosmétiques arrive avec une gamme à base de cannabis

La jeune start-up Ho Karan lance une gamme de soins cosmétiques bio et vegan. Sa particularité ? Elle utilise de l’huile de cannabis.

Que direz-vous d’une crème au cannabis pour hydrater votre peau ? Vantés pour leurs vertus hydratantes et apaisantes, les cosmétiques au cannabis, ou plutôt au chanvre, ont actuellement le vent en poupe. Et une jeune entreprise, Ho Karan, a rendu possible ce projet.

Un shoot d’hydratation

En effet, cette plante a été mise à l’honneur par Laure Bouguen, diplômée de l’école de commerce nantaise Audencia. La jeune bretonne de 27 ans a développé une gamme de cosmétiques « Ho Karan » (Je vous aime en breton). Sa particularité ? Elle utilise une huile de chanvre pressée par la société L’Chanvre, de Gouarec (Côtes-d’Armor).

Je connais très bien le chanvre puisque, à la base, mes grands-parents le cultivaient en Bretagne pour le transformer en papier.

Explique Laure Bouguen, qui a fait le choix du chanvre classique, autrement dit du cannabis sativa (e Latin), dans ses cosmétiques.

Expliquons rapidement qu’à la différence du cannabis, dont la feuille est utilisée pour ses effets planants, le chanvre est utilisé en cosmétique uniquement pour sa graine. Le cannabis dit « récréatif » est certes de la même famille, mais il reste un cousin très éloigné du cannabis sativa dont est issue l’huile de chanvre utilisée dans les cosmétiques. Celle-ci ne contenant pas de THC (tétrahydrocannabinol), la fameuse substance psychotrope.

Par ailleurs, cette plante cultivée depuis des siècles nécessite peu d’eau et n’a besoin d’aucun traitement chimique pour se développer. Ce qui en fait un ingrédient « miracle » et écologique. En outre, la France est le premier producteur de chanvre d’Europe.

C’est une plante qu’on connaît depuis très longtemps en Bretagne et que l’on cultive très bien sur nos terres. Pendant des siècles, elle a servi à faire des cordages, du tissu et du papier. Ma famille est originaire du pays de Quimperlé (sud-Finistère). Où, il y a des décennies, mes grands-parents cultivaient cette plante pour fournir les papeteries.

Vante justement Laure Bouguen.

Ho Karan, vendue chez Sephora

Ainsi, à l’instar de la start-up, l’industrie cosmétique s’engouffre dans cette nouvelle « pépite ». En effet, les graines de chanvre donnent une huile riche en acides gras essentiels (dont les omégas 3 et 6), en vitamine E et en acides aminés, aux pouvoirs anti-inflammatoires, cicatrisants et antioxydants. Résultat, l’épiderme est nourri en profondeur, ce qui en fait un allié de choix pour les peaux sèches, fragiles, déshydratées et matures. Cette huile est également l’une des rares à n’avoir aucun effet comédogène, un atout non négligeable pour les peaux à tendance acnéique.

Forte de cette graine aux multiples bienfaits, Ho Karan se revendique « naturelle, vegan, et made in France ». Laure Bouguen envisage maintenant d’étendre sa gamme de soins visage et d’agrandir son équipe. En outre, elle a même convaincu les enseignes Nature & Découvertes et plus récemment l’enseigne Sephora de commercialiser ses soins.

Il y a un vrai changement de discours sur le cannabis. Ca nous aide beaucoup.

Se félicite Laure Bouguen.

 On se rend compte qu’au-delà de l’aspect récréatif, il peut y avoir une utilisation médicale, avec une partie bien-être.

[UN PETIT PAS POUR LA COSMÉTIQUE, UN GRAND PAS POUR LE CANNABIS] #SephoraLA MISSION DE LA MARQUE HO KARAN EST "NO…

Publiée par HO KARAN sur Mardi 11 septembre 2018

Publié le mercredi 10 octobre 2018 à 9:01, modifications mercredi 10 octobre 2018 à 8:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !