Insolite

Grande-Bretagne : Une cliente pense essayer un soutien-gorge de chez Primark… Il appartenait en fait à une autre !

En voulant se renseigner sur le prix d’un soutien-gorge, le vendeur de chez Primark lui a déclaré qu’il avait sans doute été abandonné par une autre cliente puisqu’il ne faisait pas partie des produits vendus par le magasin…

Nathalie Brayshaw, jeune Écossaise a été dégoûtée d’apprendre qu’elle avait essayé le soutien-gorge d’une autre… Alors qu’elle cherchait à s’acheter un sous-vêtement neuf dans une boutique Primark, elle est tombée sur un modèle qui lui plaisait. Mais celui-ci n’avait pas de prix et pour cause !

Mauvaise surprise !

Après l’avoir essayé, la jeune étudiante à Glasgow a donc tenté d’obtenir l’information auprès d’un vendeur. L’employé, en cherchant le code-barres de l’article, s’est très vite rendu compte qu’il y avait un problème. Il revient vers sa cliente en lui déclarant :

Ce n’est pas à nous, c’est un échange.

Nathalie Brayshaw qui a raconté sa drôle de mésaventure sur Twitter a suscité une vague de réactions chez les internautes. Sa publication a obtenu plus de 48.000 retweets, 1 600 commentaires et 243.000 « j’aime » en seulement quelques jours.

Quelqu’un a littéralement laissé son propre soutien-gorge sur un cintre (…)

Écrit-elle, en colère et écœurée de l’avoir porté.

 

De son côté, la chaîne de prêt-à-porter a exprimé ses regrets face à ce bad buzz.

Nous aimerions présenter nos excuses à la cliente pour cette expérience. Nous essayons d’offrir à nos clients un environnement de shopping agréable en toutes circonstances et nous sommes désolés de ne pas l’avoir fait à cette occasion.

A ainsi déclaré le porte-parole de Primark à MailOnline.

Publié le dimanche 4 février 2018 à 15:42, modifications dimanche 4 février 2018 à 12:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !