Insolite

Euro Millions : Elle donne 25 millions d’euros à sa famille… qui finit par l’abandonner !

En 2012, Adrian et Gillian Bayford, originaires de Dundee, en Ecosse, vivaient le rêve de beaucoup en décrochant la modique somme de 187 millions d’euros à l’Euro Millions. Quatre ans plus tard, le rêve s’est transformé en cauchemar…

Imaginez : vous consultez les numéros de l’Euro Millions et vous vous rendez compte que vous venez de décocher le gros lot. Un rêve pour beaucoup, une réalité pour Adrian et Gillian Bayford qui, en 2012, ont remporté un pactole de 187 millions d’euros.

Profitant de sa nouvelle fortune, c’est sans hésiter que Gillian Bayford a offert à ses parents et à son frère un joli chèque de 25 millions d’euros, qui n’aura pas les conséquences prévues sur leur lien familial, comme elle l’indique dans le Daily Record :

Ils n’arrêtaient pas de me contacter pour que je leur en donne plus. Ils ont déjà acheté des maisons et des voitures, mais ils en voulaient toujours plus. Aujourd’hui, ils vivent dans un appartement à 300.000 euros et conduisent une Audi S8.

Très vite isolée par sa propre famille, Gillian Bayford n’a même pas été prévenue par son frère, Colin, lorsqu’il s’est marié. La jeune femme admet aujourd’hui vivre un véritable cauchemar :

J’ai gagné 148 millions de pounds (187 millions d’euros) et ma vie s’est transformée en cauchemar. Cela fait quasiment un an que je ne parle plus à ma famille. Je leur ai pourtant offert 25 millions d’euros. La cassure est irréparable.

Mais la descente aux enfers ne s’arrête pas là puisque, un peu plus d’un an après avoir décroché le pactole, Adrian, son mari avec qui elle sabrait fièrement le champagne lors de la remise du chèque, est parti avec une femme 17 ans plus jeune que lui.

Esseulée, Gillian Bayford constate non sans émotion :

Et dire que j’ai cru que l’argent allait rendre tout le monde heureux.

Comme quoi, l’argent ne fait pas (toujours) le bonheur !

Publié le mercredi 4 mai 2016 à 13:56, modifications mercredi 4 mai 2016 à 13:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !