Insolite

États-Unis : une femme ouvre une boutique de câlins

Si vous avez besoin de câlins ou que vous êtes en manque d’affection, voici une idée qui pourrait vous plaire.

« Câlineuse professionnelle »

Samantha Hess est une « câlineuse professionnelle ». En 2014, elle a ouvert le premier Cuddle Store, un salon de câlins, à Portland, aux États-Unis.

Elle propose aux personnes stressées ou en situation de solitude, de bénéficier de ces moments de tendresse en s’allongeant contre elle dans la pénombre. Des câlins tarifés un dollar la minute, soit environ 50 euros de l’heure, rapporte 20 Minutes.

Cette jeune femme de 34 ans a été l’une des pionnières de cette activité en proposant à ses clients quatre chambres aux ambiances différentes dans lesquelles ils pouvaient se blottir dans ses bras, tout en gardant leurs vêtements et sans que rien ne dérape vers des relations plus intimes.

Quelques instants de douceur dans un monde de brutes

Pour éviter tout malentendu et poser des limites, un code de bonne conduite est ainsi communiqué aux clients dès qu’ils entrent dans la boutique.

Les clients peuvent choisir entre différentes chambres aux thèmes divers tel que l’espace, la clairière, ou encore, la plage. Chaque pièce est munie de caméras et toutes les sessions sont filmées, pour une question de sécurité. Le studio est également très à cheval sur l’hygiène.

Les services proposés par Samantha Hess sont multiples : du massage crânien au câlin main dans la main, en passant par l’incontournable cuillère. La plupart de ses clients sont des hommes, souvent atteints de traumatismes ou handicapés, ce qui les empêche d’avoir des contacts réguliers avec d’autres individus.

Publié le mercredi 4 avril 2018 à 16:33, modifications mercredi 4 avril 2018 à 12:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !