Insolite

Etats-Unis : Donald Trump demande un Van-Gogh, le musée Guggenheim propose des toilettes en or

Donald Trump a demandé au musée Guggenheim de New York le prêt d’un tableau de Vincent Van Gogh pour décorer ses appartements privés. La conservatrice en chef de l’institution a proposé à la place des toilettes en or massif.

D’après un article du Washington Post de jeudi 25 janvier, il y a quelques mois, Donald Trump a fait une demande étonnant au musée Guggenheim de New-York. En effet, pour décorer leurs appartements privés à la Maison Blanche, la présidence américaine avait sollicité le prêt du prestigieux tableau de Vincent Van Gogh, Paysage enneigé.

A noter que les demandes de prêt d’œuvres par la Maison Blanche sont des pratiques courantes. Elles remontent à plusieurs décennies. Sous l’administration de Barack Obama, plusieurs tableaux de Mark Rothko ou d’Edward Hopper, entre autres, avaient été prêtés par des musées à la présidence.

Des toilettes en or massif

En retour, dans un courrier électronique envoyé le 15 septembre, la directrice artistique et conservatrice du Guggenheim, Nancy Spector, a décliné cette demande. Celle qui n’a jamais caché ses réserves quant à la présidence de Donald Trump, a expliqué que le tableau appartenait à la collection Tannhauser. Des pièces rares et fragiles qui ne peuvent voyager qu’en de très grandes occasions. Elle a notamment fait valoir que la toile allait être exposée au Guggenheim Bilbao, en Espagne.

Toutefois, avec une bonne dose d’espièglerie, en lieu et place, et selon la volonté de l’artiste lui-même, elle a proposé le prêt « à long terme » d’une « merveilleuse œuvre ». Il s’agit d’America, de l’Italien Maurizio Cattelan. Ce sont des toilettes en or massif 18 carats en parfait état de marche.

D’après l’artiste, ces toilettes symbolisent l’excès de richesse aux Etats-Unis. Elles ont pour particularité d’avoir été soumises pendant un an aux besoins du public. Elles étaient situées au cinquième étage du musée, dans un acte, « merveilleux de générosité ». L’ensemble était nettoyé toutes les quinze minutes, a précisé Nancy Spector dans son courriel.

En outre, évoquant la filiation avec le fameux urinoir de Marcel Duchamp, la conservatrice en chef du musée a poursuivi :

L’œuvre d’art est bien sûr très précieuse et fragile. Mais nous pourrions transmettre toutes les instructions nécessaires à son installation et à son entretien.

Selon le Washington Post, la Maison Blanche n’a pas précisé quelle réponse avait été donnée à cette suggestion du musée Guggenheim.

Publié le vendredi 26 janvier 2018 à 13:17, modifications vendredi 26 janvier 2018 à 11:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !