Insolite

Elle oublie son tampon pendant neuf jours et frôle la mort

Une étudiante anglaise a frôlé la mort après avoir oublié son tampon hygiénique pendant neuf jours dans son vagin.

Emily Pankhurst est une jeune étudiante de 20 ans qui a subi le syndrome du choc toxique. Elle a passé trois jours hospitalisée dans une unité de soins intensifs après avoir gardé un tampon pendant neuf jours. Le syndrome est extrêmement rare et causé par des toxines bactériennes. Dans certains cas, il peut même être fatal.

Le cas est arrivé en Angleterre dans le comté de Kent. En janvier 2016, Emily oublie d’enlever son tampon et en introduit un deuxième. Au fur et à mesure que les jours passent, la jeune fille se sent de plus en plus faible, son ventre commence à être ballonné et elle souffre de vertiges. Cependant, l’étudiante pense que son état de santé est lié au stress et au manque de sommeil.

Plus tard, elle va chez le médecin, mais celui-ci ne détecte rien et la laisse repartir. Emily commence à avoir de la fièvre, des vertiges et des saignements vaginaux. C’est alors qu’elle décide de vérifier si tout est normal au niveau de son vagin:

Quand je me suis finalement rendu compte que le tampon était en moi, je l’ai tout de suite retirée et il était totalement noir. Bien évidemment, il était plein de bactéries. C’était horrible. (…) Pour être honnête, j’ai trouvé cela dégoûtant. Mais après l’avoir enlevé, je pensais que je me sentirai mieux.

Mais quelques heures plus tard, Emily est toujours malade. Sa mère lui conseille d’aller à l’hôpital, transportée par ambulance, la jeune étudiante a dû recevoir 12 antibiotiques par voie intraveineuse.

Publié le samedi 27 février 2016 à 12:01, modifications samedi 27 février 2016 à 10:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !