Découvrez Mongee, la banane à la peau comestible

Cette nouvelle banane possède une peau comestible grâce à une méthode de culture révolutionnaire.

Elle est japonaise, et ses caractéristiques sont pour le moins… Appétissantes. En effet, la société D&T Farm, basée dans la préfecture d’Okayama, a mis au point une banane dont la peau est comestible. Une révolution !

Une méthode de culture atypique

Son nom, Mongee, signifie “incroyable” en japonais. Et pour cause, grâce à une méthode de culture innovante, la totalité du fruit est désormais comestible. Les chercheurs de la marque D&T Farm ont obtenu ce produit en alternant gel et dégel durant la phase de culture, afin de mimer les conditions de l’ère glaciaire.
Ainsi, les jeunes plants de bananes sont d’abord congelés à une température de moins 60 degrés, puis décongelés et replantés. Cette méthode leur permet de pousser beaucoup plus vite, avec des temps de maturation de 4 mois contre 2 ans pour des bananes normales, et empêche le développement de la peau, qui reste une fine membrane sans saveur et comestible. En revanche, celle-ci possède des qualités nutritives indéniables dont se vente la marque : de la vitamine B6, du magnésium et du tryptophane.
Le fruit en tant que tel est également plus sucré, et son goût évoque des fruits exotiques comme l’ananas. Cette méthode ne nécessite pas de pesticide et la banane ne subit aucune modification génétique. Toutefois, celle-ci entraîne un surcoût important. En effet, une banane Mongee à l’unité coûte 648 yens, soit 5 euros. Pour l’instant, seule une dizaine d’entres elles sont commercialisées par semaine.

Modifié : 29 janvier 2018 16 h 47 min

Ce site utilise des cookies.