Insolite

Clermont-Ferrand : Il se fait passer pour un enseignant et vole les sujets des examens

Clermont Ferrand

Étudiant en droit à Clermont-Ferrand, un jeune homme s’est rendu chez l’imprimeur de l’examen d’entrée à l’École des avocats et a réussi à obtenir les sujets.

Il vole les sujets plutôt que de réviser

Étudiant en droit à Clermont-Ferrand, un jeune homme est parvenu à obtenir les sujets de l’examen au barreau. Pour récupérer les sujets de l’examen qu’il devait passer, le jeune homme s’est rendu à la maison d’impression qui édite les sujets de l’examen d’entrée à l’École des avocats et s’est fait passer pour un professeur.

Dans un premier, il a prétexté être nouveau et a demandé à l’imprimeur de lui montrer le fonctionnement du système de reprographie. Pendant son rendez-vous, il est ainsi parvenu à se procurer les sujets en indiquant qu’il avait quelques corrections à effectuer sur ces derniers.

L’université découvre la supercherie

Selon France Bleu Auvergne, c’est en septembre 2015 que le jeune étudiant a commis son larcin. Plutôt que de réviser, ce dernier a ainsi obtenu tous les sujets. Cependant, l’université a découvert la supercherie et les intitulés des épreuves ont été changés. Du coup, c’est devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand qu’il devra répondre de ses actes.

De graves sanctions et un procès

Le jeune homme a déjà subi de nombreuses sanctions disciplinaires de la part de l’université de Clermont-Ferrand. C’est le cas notamment de l’interdiction d’intégrer n’importe quel établissement d’enseignement supérieur. Une décision qu’il a contestée.

Le voleur ne devrait pas seulement subir des sanctions académiques. En effet, il pourrait également écoper d’une amende, des travaux d’intérêt général, voire une peine de prison avec sursis, en plus des 5.000 euros réclamés par l’Université, à titre de dommages et intérêt.

Publié le dimanche 9 avril 2017 à 9:31, modifications mardi 11 avril 2017 à 11:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !