Insolite

Cette photo d’un couple de septuagénaires nu fait fondre le coeur des internautes…

Afin de pousser un coup de gueule sur les codes de la beauté en 2016, une photographe américaine a décidé de poster un cliché dévoilant un couple de septuagénaires nu. Effet garanti auprès des internautes !

Comment se définit la beauté à notre époque ? C’est à cette question digne d’un sujet de philo au Bac qu’a tenté de répondre Jade Beall, une photographe américaine bien décidée à repousser les limites de la pensée universelle.

En effet, alors que les mannequins arborant une peau au-delà de la perfection défilent en couverture de nos magazines, Jade Beall, elle, refuse catégoriquement ces codes, affirmant :

Je refuse d’accepter cette croyance humaine et majoritairement occidentale trop répandue concernant ce qui est beau, particulièrement lorsque cela touche ce vaisseau sacré qu’est le corps. Pourquoi acceptons-nous de croire qu’une chose doit être plus belle qu’une autre ? Pourquoi ne pouvons-nous pas célébrer des milliards de définitions de la beauté ?

Sa célébration à elle, la voici :

En postant cette magnifique photo d’un couple de septuagénaires nu sur son compte Facebook, l’artiste était sans doute loin d’imaginer l’impact qu’aurait celle-ci sur les internautes, qui ont déjà été plus de 24 000 à « liker » l’œuvre en quelques jours à peine. Un enthousiasme qui a de quoi ravir la photographe, qui résume en quelques mots sa philosophie :

Cette peau qui se plie, s’étire, s’affaisse, se ride, brûle et se reconstruit comme une spirale de Fibonacci autour de nos os, à la fois fragiles et forts, faits de la même matière que les étoiles et tout cela s’unissant pour créer ce phénomène qui prend vie pour une si courte durée et que l’on appelle… corps.

Une bien belle manière de prendre à rebrousse-poil toute l’idéologie dominante quant à la beauté du corps !

Publié le vendredi 1 juillet 2016 à 9:42, modifications vendredi 1 juillet 2016 à 9:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !