Insolite

Cette femme payait sans doute le loyer le moins cher de New York

Cette actrice décédée au mois de mars payait seulement 28 dollars par mois de loyer ! Et ce à New York !

Dans les grandes villes, la question du logement est souvent problématique. A New York, certains sont ainsi prêts à payer 950 dollars pour avoir le droit à… 6m². Mais, d’autres ont plus de chance. C’était le cas de Patricia O-Grady qui vivait dans un appartement de Greenwich pour un peu plus de 28 dollars par mois.

Un contrat encadré

Cette actrice avait emménagé dans l’appartement en 1955 expliquent nos collègues du New York Post. A l’époque, avec deux colocataires, elles négocient un loyer de 16 dollars par mois. En échange, elles vont aider à nettoyer les couloirs. L’appartement dans lequel elles emménagent est alors vide. Juste un sol et des murs. Il n’y a même pas d’évier. Mais, avec les années, elles l’améliorent peu à peu. Avec les années, ses amies quittent les lieux. Mais, elle reste sur place. Et elle se retrouve donc avec un appartement incroyable pour 28,43 dollars par mois. Une somme pour laquelle il est impossible d’avoir un appartement dans n’importe quelle ville du monde aujourd’hui !  C’est ce qu’elle payait jusqu’au mois de mars dernier quand elle a été renversée fatalement par une voiture.

Adam Pomerants avait acheté l’immeuble en 2002. En découvrant le loyer qu’elle payait, il s’était renseigné auprès d’un avocat. Résultat ? Il ne pouvait strictement rien faire. Le loyer encadré était intouchable.Il avait tout juste pu l’augmenter de 1,98 dollars ! Et elle payait toujours à l’heure en déposant un chèque par le courrier. Attention toutefois, pour ce prix-là, elle n’avait pas accès à l’eau chaude. En revanche, l’appartement incluait deux cheminées. Et Patricia O-Grady était tellement habituée à son petit rythme qu’elle ne voulait pas que le propriétaire des lieux fasse des travaux.

Un incendie pour la faire déménager

Bien entendu, à ce prix-là, elle n’a pas fait que des heureux depuis qu’elle s’était installée. Selon nos confrères, un précédent propriétaire aurait un jour déclenché un incendie dans l’espoir de la forcer à la déménager. Tous les autres occupants de l’immeuble sont partis mais pas elle.

A 89 ans, elle n’avait pas non plus de douche dans sa maison mais se rendait à un centre d’accueil près de chez elle pour y lire le journal et se laver tous les jours. Le reste du temps, elle prenait encore des cours de danse. L’appartement va maintenant être rénové et le propriétaire va pouvoir le mettre sur le marché. Il espère pouvoir le louer au moins 5.000 dollars par mois. Avis aux intéressés.

 

 

Publié le lundi 14 mai 2018 à 18:23, modifications lundi 14 mai 2018 à 17:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !