Canada : Jugé agressif, un serveur explique être français

Licencié, ce français porte l'affaire en justice criant à la discrimination contre sa culture.

“Sorry, I’m French”. C’est ce que ce semble vouloir crier Guillaume Rey, un serveur à Vancouver au Canada. Licencié pour son attitude, il explique que c’est normal, puisqu’il est français.

La réputation française

On parle en général beaucoup des serveurs parisiens. Ceux-ci auraient notamment une très mauvaise réputation, jugés peu aimables et ne faisant pas d’efforts avec les étrangers. Mais, qui aurait cru que ce syndrome pouvait s’exporter ? C’est en tout cas, la théorie de Guillaume Rey, un serveur français qui a déposé plainte devant un tribunal de Colombie Britannique selon nos confrères de 20 Minutes.

Selon son employeur, l’homme a été renvoyé pour ne pas avoir respecté le code de bonne conduite et de respect en vigueur dans l’entreprise. Pour Guillaume, la raison serait bien différente. Tout viendrait de la “perception de sa culture française le faisait paraître agressif”.  Il aurait ainsi été victime de “discrimination contre sa culture” qui serait “plus directe et plus agressive”.

Le juge a reçu la plainte qui devra maintenant être étudiée et jugée à une date ultérieure. Affaire à suivre.

Modifié : 26 mars 2018 17 h 51 min

Voir les commentaires (2)

  • Le Canada est loin d'être le pays de l'imagerie d'Epinal véhiculé par les touristes et les médias. Les gouvernements canadiens ont massacré et déporté des ethnies premières entières dans le Grand Nord pour faire de la place pour les colons britanniques. Et même, avant cela, les Acadiens ont été chassés par l'armée anglaise vers l'inhospitalière Louisiane, lors du Grand Dérangement. Une foultitude de Canadiens n'apprécient pas du tout les Français immigrés ni les immigrés tout court. Trudeau n'est pas un modèle de tolérance !

  • et donc ceci expliquant cela ?... La on est en 2018... et si être Français c'est ce qu'il met en avant pauvre de nous...

Ce site utilise des cookies.