Insolite

Besançon : Ils braquent un McDonald’s et tombent sur des membres du GIGN

Deux braqueurs ont choisi d’attaquer un McDonald’s dans lequel des policiers du GIGN étaient en train de dîner.

Le braquage d’un McDonald’s a viré au fiasco, dimanche 5 juin près de Besançon, dans l’est de la France, pour deux hommes d’une vingtaine d’années, qui sont tombés sur des membres du GIGN en civil en train de s’y restaurer.

Armés d’un fusil de chasse, les deux hommes ont fait irruption dans l’établissement situé dans un centre commercial d’Ecole-Valentin. Le premier individu a tiré un coup de feu en l’air, provoquant un mouvement de panique, pendant que son complice faisait le tour du comptoir pour s’emparer de la caisse, qui contenait environ 2 000 euros.

Une quinzaine de salariés et une quarantaine de clients étaient présents au moment des faits. Cependant, ils n’avaient pas prévu que parmi les clients se trouveraient 11 membres du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) en civil, mais armés.

Pour éviter de mettre en danger les autres clients, les gendarmes ont laissé les individus opérer avant de se lancer à leur poursuite sur le parking de l’enseigne. Les hommes n’ont pas souhaité se rendre, ce qui a obligé le GIGN à ouvrir le feu.

Le premier homme, porteur du butin, a été maîtrisé après une chute. Le second a été interpellé, après avoir été touché par un tir des gendarmes à l’abdomen.

Hospitalisés, ils seront déférés devant un juge quand ils seront en état d’être entendus pour « vols avec armes » et « violences ».

Publié le mardi 7 juin 2016 à 9:04, modifications mardi 7 juin 2016 à 8:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !