Trendy

Barcelone : des poupées robots dans une maison close

En Espagne, plus précisément à Barcelone une maison close un peu différente vient d’ouvrir ses portes. En effet , les clients vont pouvoir avoir des relations avec des poupées sexuelles.

En Espagne, même si les maisons closes sont autorisées, le racolage sur la voie public est interdit.
Barcelone a peut être trouvée la solution pour échapper au fléau qu’est le trafic d’être humain dans ce pays très latin…..
Une maison close de Barcelone offre à ses clients, non plus des femmes en chair et en os, mais des poupées robots.
D’après la société, lumi, qui les commercialisent ces poupées sont

très réalistes puisqu’elles reproduisent les mouvements et les sentiments réels

Les clients pourront, pour la somme d’environ 100 euros, choisir leur modèles de poupées : races et même habillement spécifiques selon les fantasmes de ces messieurs.
Cela peut paraître étrange d’avoir des relations sexuelles avec un robot, pourtant le succès est au rendez vous et il faut désormais attendre plusieurs jour pour avoir un rendez vous. De plus les intéressés n’ont pas la sensation de tromper leur femmes.

Article publié le samedi 11 mars 2017 à 8:48, modifications samedi 11 mars 2017 à 9:47

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
1 Commentaire

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

1 Commentaire sur "Barcelone : des poupées robots dans une maison close"

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Trier par:   Récent | Ancien | Populaire
Fouzia
Invité
Fouzia

Encor du chômage…pfff smile

wpDiscuz

Vidéo relative

Vu sur le web

Un mot de nos sponsors

Vers le top