Insolite

Apple : Il doit prouver qu’il n’est pas Saddam Hussein pour se faire rembourser

Apple a refusé de rembourser Sharakat Hussain de l’achat d’un iPhone avant qu’il ne prouve qu’il n’était pas le dictateur irakien décédé Saddam Hussein.

Selon un article du Sun, Sharakat Hussain, originaire de Birmingham, au Royaume-Uni, a acheté, il y a environ un mois de cela, un iPhone 7 pour l’offrir à sa sœur. Celle-ci a refusé le cadeau, et le jeune homme de 26 ans a alors décidé de se faire rembourser le smartphone d’une valeur de 890 euros.

Le personnel du magasin lui a alors demandé de fournir des données personnelles afin d’effectuer le transfert de la somme via le système bancaire. Cependant, sa demande de remboursement est restée en suspens jusqu’à la réception d’un bien étrange email. En effet, quelque temps après, Sharakat a reçu un courriel troublant dans lequel il était informé qu’il faisait partie d’une liste gouvernementale d’individus à risque et qu’il était donc illégal qu’on lui vende un iPhone.

Monsieur Hussain n’en croyait pas ses yeux lorsqu’il a compris qu’on le confondait avec Saddam Hussein et qu’il devait fournir la preuve qu’il n’était pas le dictateur irakien pendu dans une base militaire irakienne en 2006. Bien que le prénom du client soit différent, et que son nom de famille s’écrive différemment, l’équipe d’Apple a tout de même réussi à confondre le chauffeur de Birmingham avec le tyran déchu.

La société Apple a présenté à Sharakatu ses sincères excuses  et a assuré que le problème du remboursement serait résolu le plus tôt possible.

Publié le mardi 1 novembre 2016 à 14:10, modifications mardi 1 novembre 2016 à 13:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !