Insolite

Angelica Kenova, la Barbie russe qui vit prisonnière de ses parents

Barbie

Angelica Kenova a l’apparence d’une poupée de porcelaine. Âgée de 29 ans, elle entretient sa silhouette afin de ressembler au plus près à la célèbre Barbie.

Des mensurations de rêve

Décidément, les Barbie et les Ken humains sont à la mode sur les réseaux sociaux. Après, Nannette Hammond et Rodrigo Alves, la Russe Angelica Kenova fait elle aussi un carton. À 29 ans, elle a des mensurations de rêve et un poids ne dépassant pas les 42 kg.

Toutefois, Angelica n’a pas choisi son destin de poupée humaine. En effet, ce sont ses parents qui font d’elle une Barbie depuis son plus jeune âge. La jeune fille doit ainsi faire du sport trois à cinq fois par semaine et suivre un régime strict pour grader sa silhouette.

Recluse chez elle comme une prisonnière

Les parents de la jeune femme possèdent un contrôle total sur sa vie. D’ailleurs, Angelica ne peut pas sortir avec des garçons, sauf si elle est accompagnée par sa mère.

J’ai été enfermée dans un palais de glace toute ma vie, mais peut-être qu’un jour je pourrai m’échapper. Mes parents insistent pour que je vive avec eux. Je n’ai même pas le droit d’acheter des habits sans l’accord de ma mère, et elle exige d’être présente à chacun de mes rencards. Alors je n’ai jamais eu de véritable petit ami.

a confié la jeune femme au Daily Mail.

Sur Instagram, Angelica affirme sa féminité avec son 85E. Elle y prend des poses osées, mais ses parents sont toujours présents lors des shootings et choisissent les photos qu’elle publie. Elle espère devenir un jour Playmate et ne perd pas espoir de trouver, un jour, son prince charmant.

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 18:01, modifications jeudi 12 avril 2018 à 13:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !