Insolite

A presque 70 ans, il traverse l’Atlantique en kayak

Aleksander Doba, un polonais qui fêtera bientôt ses 70 ans, est parti de New-York en kayak, hier, pour sa troisième traversée transatlantique. Sa mission : arriver à Lisbonne pour son anniversaire, le 9 septembre prochain.

Dimanche 29 mai, Aleksander Doba, élu « aventurier de l’année 2015 » par les lecteurs du National Geographic, s’est élancé depuis New-York pour sa troisième traversée de l’Atlantique en kayak.

Habitué de ce type d’expédition aux portes de l’extrême, le polonais de 69 ans s’est déjà illustré dans le passé, notamment en passant 4 mois en solitaire, entre 2010 et 2011, afin de relier Dakar à Acarau, au Brésil. Rebelote entre octobre 2013 et avril 2014, période au cours de laquelle Aleksander Doba a complété avec brio sa mission de rejoindre Port Canveral, en Floride, en partant de Lisbonne.

Ville de départ en 2013, c’est cette fois dans la capitale portugaise que « l’aventurier de l’extrême » compte bien arriver pour fêter son anniversaire, qui aura lieu le 9 septembre prochain. Un objectif ambitieux pour l’homme qui confie vivre les choses au-delà du maximum :

Les gens ont l’impression que je suis à 150% et c’est le cas. Donc même si je descends à 100%, je reste au-dessus de la moyenne.

Ingénieur à la retraite, Aleksander Doba fut donc le premier à traverser l’océan Atlantique en kayak, seul et sans assistance, bien que l’immense étendue d’eau ait déjà été domptée dans le passé par d’autres moyens de navigation, à l’instar de la barque.

Utilisant une pagaie, l’homme avance à la force de ses bras entre 8 et 12 heures par jour, ce à quoi s’ajoutent 3 heures de pédalage intensif afin d’activer le desslinisateur lui permettant de lui fournir les huit litres d’eau potable essentiels à sa survie quotidienne.

Intrépide pour certains, Aleksander Doba n’en reste pas moins réaliste et aborde cette nouvelle traversée en ayant parfaitement conscience que celle-ci sera à coup sûr la plus difficile des trois.

Coutumier des chavirages et des rencontres avec les requins, l’homme se veut philosophe lorsqu’on lui parle des risques pouvant potentiellement le conduire à la mort, lançant :

Où vous êtes-vous réveillé ce matin ? Dans votre lit ? Savez-vous que 95% des gens meurent dans leur lit ? Donc pourquoi vous mettez-vous au lit ?

Rendez-vous le 9 septembre prochain à Lisbonne pour déguster le gâteau d’anniversaire de cet aventurier au moral indestructible.

Publié le lundi 30 mai 2016 à 14:17, modifications lundi 30 mai 2016 à 13:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !