Média

#ONPC : Laurent Ruquier dévoile les nouveautés de la saison

L’animateur a annoncé les grandes lignes de la nouvelle formule de l’émission.

Samedi 27 août, Laurent Ruquier fera sa rentrée aux commandes d’On n’est pas couché.

Outre l’arrivée de Vanessa Burggraf qui va remplacer Léa Salamé, l’animateur a annoncé à Télé Loisirs, plusieurs nouveautés pour cette nouvelle saison.

Conformément au souhait de Catherine Barma, émis en février dernier sur Europe 1, le programme sera occasionnellement programmé le samedi soir en première partie de soirée. Ces émissions se déclineront autour de trois invités principaux, dont une personnalité politique.

La première émission exceptionnelle sera diffusée mi-septembre et Jean-Luc Mélenchon sera le premier invité politique.

Il y aura également une dimension ‘live’ puisque les artistes reçus pourront chanter.

A décrit Laurent Ruquier à Télé Loisirs.

Un autre changement concernera la durée des émissions diffusées en deuxième partie de soirée sera raccourcie. L’animateur souhaite depuis longtemps qu’On n’est pas couché dure 2h30, contre les 3h15 actuellement.

J’ai envie de neuf, attaque le présentateur. Je travaille encore sur de nouvelles rubriques, mais tout n’est pas bouclé.

De plus, le talk show devrait également voir apparaître de nouvelles rubriques. Il semble que l’humoriste Nicolas Bedos fera aussi partie de l’équipe des chroniqueurs aux côtés de Vanessa Burggraf et Yann Moix.

Nicolas Bedos ne reviendra pas tout de suite, à cause de son film.

A expliqué le chef de bande des Grosses Têtes sur RTL.

Ensuite, en cette année électorale, l’une des émissions à succès de France 2 a mis les petits plats dans les grands. On n’est pas couché fera partie du dispositif mis en place par France 2 pour couvrir l’élection présidentielle de 2017, car elle est devenue « un rendez-vous incontournable ».

Laurent Ruquier a déjà annoncé qu’il avait l’intention d’inviter notamment Marine Le Pen ou un autre membre du Front national lorsque la campagne officielle sera lancée.

Lorsque Télé Loisirs l’interroge sur son refus de Nicols Sarkozy ou de François Fillon de participer à l’émission, il répond sans détour :

J’y vois la preuve que ce qui leur fait peur, ce n’est pas le divertissement, mais la contradiction ! Pour le reste, je comprends parfaitement qu’un politique n’ait pas forcément envie de venir dans mon émission. Maintenant, je ne suis pas sûr que ce soit un bon calcul.

Quant à la séquence culte du Flop Ten, en début de programme, il devrait disparaître, mais au profit d’une autre chronique qui passerait également l’actualité au vitriol.

Enfin, pour remplacer l’émission de Michel Drucker et Vivement dimanche, la direction de France 2 a choisi de miser sur la rediffusion d’On n’est pas couché.

C’était l’idée de la chaîne qui a eu envie de tester cette formule. C’est audacieux. Peut-être est-ce une bonne chose, après tout… Car les gens qui regardent la télé le dimanche après-midi ne sont pas forcément les mêmes que ceux qui la regardent le samedi soir. Quoi qu’il en soit, on fera vite le bilan

A déclaré Laurent Ruquier.

Publié le lundi 22 août 2016 à 14:20, modifications lundi 22 août 2016 à 14:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !