Média

i-Télé : L’émission de Jean-Marc Morandini suspendue jusqu’à la fin de la grève

La direction d’i-Télé a annoncé que “Morandini Live” serait suspendu jusqu’à la fin de la grève des salariés de la chaîne.

Après une semaine de conflit, la direction d’i-Télé a décidé ce lundi 24 octobre, de suspendre l’émission Morandini Live « pour des raisons opérationnelles » jusqu’à l’arrêt de la grève.

Cette annonce est intervenue alors que les salariés de la chaîne d’information en continue viennent d’entamer leur deuxième semaine de grève. La raison de cette contestation : l’arrivée de Jean-Marc Morandini sur la chaîne.

Mis en examen pour « corruption de mineur aggravée », l’animateur présentait depuis le 17 octobre l’émission consacrée aux médias tous les jours à 18h. Il se voit donc privé d’antenne dès ce lundi 24 octobre.

Une décision prise par la direction en réponse à la grève, qui a été reconduite pour une nouvelle journée.

On lui demande et redemande de se mettre en retrait de l’antenne. Cela permettrait d’apaiser la situation.

A rappelé Antoine Genton, le président de la société des journalistes.

On a beaucoup d’inquiétudes sur l’indépendance de la rédaction. On est allé voir la direction pour lui réclamer la rédaction d’une charte éthique. On veut vraiment continuer à discuter.

S’est justifié le journaliste qui considère que la crise « peut-être réglée par la discussion ».

Le lancement du nouvel habillage de CNews a également été reporté, a annoncé la direction dans un communiqué.

En effet, la tension était encore montée d’un cran ce week-end parmi les salariés, en raison d’un déménagement brutal des bureaux d’i-Télé pour faire place à la rédaction de Direct Matin (appartenant au groupe Bolloré), où des affaires personnelles de journalistes avaient été mises dans une benne à ordure.

Pourtant, pas question pour Vincent Bolloré de changer une once de sa stratégie puisque la direction évoque une suspension et non un arrêt définitif de l’émission.

C’est un nouveau bras d’honneur déguisé.

A déploré un journaliste interrogé par Puremedias.

En effet, dans la grille de CNews, dont le lancement devait avoir lieu ce lundi 24 octobre, l’émission de Jean-Marc Morandini doit être programmée à 9h. Pourtant, Morandini Live, qui a réuni entre 50.000 et 100.000 téléspectateurs pour sa première semaine à l’antenne, a été la cible de toutes les critiques. L’amateurisme des chroniqueurs et l’absence d’invités avaient notamment été pointés du doigt.

Face aux troubles au sein d’i-Télé, les annonceurs ont même choisi de déserter la case horaire.

Les pertes quotidiennes de revenus publicitaires pour la chaîne sont estimés à 120.000 euros par jour.

Selon Puremedias.

Outre le départ de l’animateur, les journalistes demandent une charte éthique pour garantir leur indépendance vis-à-vis de leur principal actionnaire Vincent Bolloré, et davantage de moyens pour relancer la chaîne, lourdement déficitaire.

Pour le moment aucune rencontre n’est prévue entre la direction et les salariés.

Publié le mardi 25 octobre 2016 à 8:59, modifications mardi 25 octobre 2016 à 8:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !