Média

Football : Canal+ ne sera plus la chaîne de la Ligue 1 à partir de 2020

Le groupe espagnol Mediapro a remporté les principaux lots mis aux enchères par la Ligue de football professionnel pour diffuser la Ligue 1 à partir de 2020.

Séisme dans les droits de diffusion de Ligue 1 de football en France ! Canal+, la chaîne historique du championnat de France, ne devrait plus diffuser le moindre match de Ligue 1 sur 2020-2024. En effet, mardi 29 mai, à l’issue de l’appel d’offres des droits TV lancé par la Ligue de football professionnel (LFP), c’est le groupe espagnol Mediapro qui a fait une entrée fracassante sur le marché français. De fait, il a raflé les principaux lots vendus aux enchères.

Ainsi, les droits télévisés de la Ligue 1 ont été attribués contre un montant annuel de 1,153 milliard d’euros pour la période 2020-2024. Un record historique qui débouche sur une augmentation de 60% pour atteindre plus de 1,1 milliard d’euros par saison pour le football français. Celui-ci va donc percevoir pendant deux saisons 762 millions d’euros par an.

C’est un appel d’offres fructueux, avec une augmentation significative de nos droits TV.

S’est félicitée la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour.

Rien pour Canal +, BeIN limite la casse

Ainsi, Mediapro, détenu à 53% par le fonds chinois Orient Hontai Capital et inconnu jusqu’ici en France, a créé la sensation. Le groupe espagnol a remporté le lot n°1. Il comprend notamment les dix plus belles affiches de la saison et l’affiche du dimanche à 21 heures. Le lot n°2, qui comprend le vendredi 21 heures et le samedi 17 heures. Enfin, le lot n°3, qui compte le samedi à 21 heures et le dimanche à 17 heures, a été attribué à BeIN Sports. La chaîne, propriété du Qatar et désormais bien installée dans le paysage audiovisuel français, limite ainsi « les dégâts ». Par ailleurs, deux des sept lots, dont un comprenant le Trophée des champions, trois multiplexes, dont la dernière journée, et les barrages, n’ont cependant pas été attribués. Le prix de réserve n’ayant pas été atteint.

En revanche, c’est un coup dur pour Canal +. En effet, la chaîne cryptée et diffuseur historique du football français depuis sa création en 1984, ne devrait plus diffuser la moindre rencontre à partir de 2020. Canal+ a pourtant fait des offres sur chacun des sept lots mis en vente, a précisé Didier Quillot, le directeur général de la LFP.

Il y a une certitude, c’est que Canal ne mourra pas d’avoir payé trop cher des droits sportifs comme la plupart de ses concurrents.

S’est défendu le président du directoire de la chaîne cryptée, Maxime Saada.

En outre, Mediapro devrait créer une chaîne afin de diffuser les rencontres de Ligue 1.

Ce qui nous a été remis de la part de Mediapro, c’est le projet d’une chaîne éditoriale avec de nombreux matches. Et c’est pourquoi ils ont fait des offres sur de nombreux lots.

expliqué Didier Quillot.

Ainsi, Mediapro pourrait aussi « sous-licencier » une partie des lots, c’est-à-dire les revendre à d’autres opérateurs. Un projet qui pourrait justement intéresser Canal+.

Il existe pour la première fois la possibilité de sous-licences. Donc on va discuter.

A justement déclaré Maxime Saada. Tout n’est donc peut-être pas perdu pour Canal+.

Jackpot pour les clubs de football et la LFP

Ainsi, cet appel d’offres est une immense réussite pour la LFP.

Le montant des droits, en hausse de plus de 60%, constitue une augmentation significative qui va permettre d’accélérer le cercle vertueux que nous avons commencé à créer.

S’est réjouit Didier Quillot.

Les présidents de clubs sont également les grands gagnants de ces enchères. En effet, les revenus de ces droits TV étant redistribués.

C’est une façon pour le football français de rattraper une partie de son retard.

A déclaré le président du directoire de l’Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud.

On va pouvoir se renforcer. Se doter d’infrastructures pour ceux qui ne l’ont pas fait. Prendre peut-être un peu plus de risques sur la partie joueurs et sur la partie centre de formation.

A de son côté expliqué Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais.

 

Publié le mercredi 30 mai 2018 à 13:15, modifications mercredi 30 mai 2018 à 10:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !