Média

Eurovision 2016 : Amir enflamme la scène

La chanteuse ukrainienne a remporté le concours de l’Eurovision 2016 avec sa chanson 1944, consacrée à la déportation stalinienne, vécue par son peuple.

L’Ukraine est donc sacrée gagnante de cette 61ème édition de l’Eurovision, diffusée samedi soir sur France 2 en direct de Stockholm. La chanson intitulée 1944, interprétée par la candidate ukrainienne Jamala a remporté le concours avec un texte très politique qui évoque la déportation des Tatares de Crimée par Staline en 1944.

Je voudrais vraiment chanter une chanson sur la paix et à l’amour. Mais c’est ce que je souhaite à tout le monde : la paix et l’amour

a déclaré la chanteuse de 32 lors de la remise de son trophée.

En effet, le pays, qui a récemment été profondément marqué par le conflit dans l’Est et l’annexion de la péninsule de Crimée en 2014, a voulu faire de cette émission une véritable tribune politique avec ce choix de la chanteuse Jamala. Le titre de la chanson fait référence à la déportation des Tatares de Crimée initiée par Staline en 1944.

Si dans le règlement du concours, il est formellement interdit de présenter des chansons engagées à l’Eurovision, l’Union européenne de radio-télévision, l’organisateur de l’événement, a jugé que la chanson ukrainienne ne comportait pas de message politique.

L’Ukraine est donc arrivée devant l’Australie (le pays non-européen invité par l’Eurovision) en seconde place avec Sound of Silence, chantée par Dami Im, originaire de Corée du Sud.

Partie grande favorite avec le titre You are the only one, la Russie se retrouve à la troisième place. Le chanteur russe Sergueï Lazarev, qui est également acteur et présentateur et qui avait ouvertement affiché son soutien à la cause homosexuelle, a enflammé la scène avec sa scénographie impressionnante.

Avec une très belle performance, le chanteur franco-israélien, Amir, termine 6ème, le meilleur résultat tricolore depuis 2002, date à laquelle Sandrine François avait terminé 5ème avec la chanson J’ai cherché. Il se classe derrière la Bulgarie (4ème) et la Suède (5ème). La dernière victoire reste donc toujours attribuée Marie Myriam en 1977, avec L’oiseau et l’enfant.

Il semble en tout cas que le choix de cet artiste, qui a déjà été plébiscité par le public (on l’a vu dans La Nouvelle Star en Israël et The Voice en France), ait porté ses fruits.

Cette version 2016 de l’Eurovision n’a une nouvelle fois pas démérité dans le défilé de costumes de scène et de coiffures plus ou moins délirants, à l’image du mini short à paillettes de la Belge Laura Tesoro ou la robe cosplay de l’Allemande Jaime-Lee.

Publié le dimanche 15 mai 2016 à 13:39, modifications dimanche 15 mai 2016 à 13:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !