Média

Etats-Unis : une téléréalité incarcère des innocents

Des innocents, mais volontaires, sont incarcérés dans une vraie prison pour une nouvelle émission de téléréalité.

Sept participantes et participants à une émission de télévision ont passé 60 jours dans la prison de Clark County, en Indiana (Etats-Unis). Les cellules sont majoritairement occupées par des trafiquants et des personnalités violentes.

Le concept repose sur la mise en lumière de la corruption et les conditions de vie des 500 détenus qui vivent dans cet établissement carcéral. Nommée 60 days in (60 jours à l’intérieur), cette émission, qui se veut « série documentaire » annonce des séquences marquantes, mais déclenche déjà de nombreuses polémiques.

Pour pimenter le concept, les sept prisonniers sont volontaires, mais surtout ils sont innocents. L’ingrédient le plus déconcertant : les geôliers n’ont pas été mis dans la confidence.

L’idée est venue du shérif local, Jamey Noel dans le but d’utiliser ces trois femmes et ces quatre hommes comme sous-marins, et ce pour remettre de l’ordre dans cette prison.

La seule façon de vraiment comprendre ce qui se passe dans la prison était d’introduire des participants innocents dans le système afin d’obtenir des renseignements de première main et impartiaux.

Justifie le shérif

Pour expliquer les 300 caméras et équipe de télévision de la chaîne A&E, les criminels ont été informés qu’une émission serait tournée pour suivre les nouveaux détenus et relater leur première expérience en prison.

Bien que la majorité des critiques émettent un avis favorable, les élus locaux sont plus dubitatifs :

Je reste très préoccupée, car qui assumera la responsabilité si cette aventure à haut risque tourne mal ?

Questionne Kelly Khuri, élue du comté de Clark à Jeffersonville.

Que pensez-vous d’un tel concept en France ?

Publié le lundi 21 mars 2016 à 15:03, modifications lundi 21 mars 2016 à 14:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !