Média

Eurovision 2016 : Un défenseur de la cause gay représentant de la Russie

La pop star russe de 33 ans, Serguei Lazarev, représentera la Russie au concours de l’Eurovision. Un candidat très controversé dans son pays pour ses prises de positions affirmées sur des débats de société.

Le chanteur n’est pas un inconnu en Russie. Il est sur le devant de la scène depuis l’âge de 12 ans, étant membre du groupe Nepossedy. En 2004, il décide d’entamer une carrière solo. En 2008, il veut participer à l’Eurovision pour représenter la Russie mais perd à la sélection finale. Cette année-là, c’est son rival Dima Bilan qui représente la Russie au concours de l’Eurovision et qui remporte le concours européen avec la chanson Believe.

Contrairement aux autres stars russes, Serguei Lazarev est l’un des seuls à interpréter des chansons en anglais à tel point que la télévision russe l’a identifié comme le premier candidat à donner des interviews convaincantes en anglais.

Le chanteur est reconnu pour ses prises de position dans le débat de l’homosexualité en Russie. Il est un défenseur des droits des gays en Russie, où l’homophobie est très présente dans la vie quotidienne. Il avait expliqué dans une interview accordée au magazine suédois QX qu’il était heureux que ses fans gays montrent fièrement les couleurs du drapeau de leur communauté.

En 2008, il avait assisté à une gay pride à Londres au moment où le maire de Moscou avait dénoncé ces rassemblements comme “sataniques”. Après le vote des députés russes d’une loi punissant “la propagande homosexuelle” auprès des mineurs, il avait dénoncé cette loi avec un long message posté sur Facebook.

C’est terriblement effrayant et stupide lorsque les autorités russes ne participent à l’unité du pays, mais dressent au contraire les gens les uns contre les autres, quels que soit leur groupe ethnique ou leur orientation sexuelle.

Il avait ajouté :

Ceux qui gouvernent notre pays : reprenez-vos esprits. Où menez-vous le pays ?

Les jeunes du parti Russie Unie ont répondu à ces accusations en l’accusant d’oublier “dans quel pays il est né”, lui reprochant ces chansons en anglais et “son soutien actif à la communauté LGBT”.

Un autre de ses combats concerne l’annexion de la Crimée par la Russie. Dans une interview, il avait blâmé les personnes heureuses de cette annexion.

Cette joie que tout le monde ou du moins la majorité ressent avec le retour de la Crimée, je ne partage pas cette euphorie.

Samedi 14 mai, nous retrouverons l’artiste russe le plus controversé pour une interprétation de son titre You are the only one au concours de l’Eurovision 2016.

Publié le vendredi 13 mai 2016 à 14:50, modifications vendredi 13 mai 2016 à 16:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !