Séries

Trapped vs Le Baron noir : Les séries américaines n’ont plus le monopole

Qui a dit que les Américains avaient le monopole des séries ? Depuis quelques années, les Etats-Unis ont de la concurrence, notamment en Europe. Les chaînes de télévision n’hésitent plus à s’essayer à des genres bien différents, pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. La preuve avec Trapped et Le Baron Noir, les deux nouveautés de ce début d’année 2016… Décryptage.

Game of Thrones, House of cards, Breaking Bad, True Detective, The Big Bang Theory… Impossible de passer à côté de ces séries qui nous viennent tout droit des Etats-Unis. Intrigues bien ficelées, casting parfait, décors plus vrais que nature… Le savoir-faire des Américains en matière de divertissement est incontestable. Il faut dire que les studios disposent de budgets conséquents.

Pourtant, force est de constater que depuis quelque temps les Américains ne sont plus les maîtres incontestés en matière de séries. Les Etats-Unis ont de la concurrence, notamment en Europe où de nombreuses fictions ont su s’imposer dans le monde. L’Angleterre séduit avec Downton Abbey, le Danemark s’exporte avec Borgen.

Aujourd’hui, c’est au tour d’une série islandaise de faire le buzz. Il s’agit de Trapped. Diffusé sur France 2, ce thriller policier a d’ores et déjà trouvé son public. Le premier épisode, qui a été dévoilé lundi soir, a attiré 5 millions de téléspectateurs. Il faut dire que tous les ingrédients sont réunis afin que le succès soit au rendez-vous : des crimes en séries, des décors à couper le souffle et un scénariste, Baltasar Kormákur, qui travaille à Hollywood. Autant dire qu’il a été à bonne école. D’ailleurs, cette expérience lui a été bénéfique, comme il l’a récemment expliqué. Des propos rapportés par nos confrères de TV Mag :

Il n’est plus question aujourd’hui de mettre en scène ce genre d’histoire dans un décor de commissariat en carton-pâte. C’est sans doute une des qualités que le cinéma a transmises à la télévision: le décor d’une histoire forte doit être considéré avec autant d’attention que ses principaux personnages.

Et la France ? Le made in France séduit lui-aussi. Les séries françaises s’exportent également à l’international. Il faut dire qu’il y a eu un véritable renouvellement du genre, notamment grâce aux créations Canal +. Engrenages, Braquo ou encore Les revenants se sont imposés au-delà de nos frontières. France Télévisions n’est pas en reste avec des séries comme Fais pas ci, fais pas ça ou encore Un village français, qui ont trouvé leur public à l’étranger.

Si le style policier séduit toujours autant, les producteurs n’hésitent plus à s’essayer à de nouveaux genres. La preuve avec Le Baron Noir, diffusée sur Canal +, qui est la première série politique française. Portée par Kad Merad et Niels Arestrup, cette fiction nous plonge dans les coulisses du pouvoir, au cœur d’une guerre entre un député du Nord et son ex-mentor devenu président de la République.

Trahisons, manipulations, manigances sont quelques-uns des ingrédients de Baron Noir, dont le coup d’envoi a été donné lundi 8 février. La série, qui connait un démarrage timide, parviendra-t-elle à se faire une place dans le paysage audiovisuel français ?

Publié le mardi 9 février 2016 à 13:33, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !