Séries

The Terror : la série d’horreur produite par Ridley Scott vient de débuter !

Produite par Ridley Scott, la série The Terror est tirée du roman Terreur écrit par Dan Simmons.

L’intrigue revient sur les événements qui se sont réellement déroulés dans les années 1840. L’expédition Franklin part de l’Angleterre avec comme objectif de traverser le Passage du Nord-Ouest pour rejoindre l’Arctique. À cette époque, la cartographique du territoire était particulièrement incertaine, personne n’ayant encore réussi ce voyage – il fallut d’ailleurs attendre le début des années 1900 pour que ce soit enfin le cas.

L’expédition est composée de deux bateaux : Le Terror et L’Erebus. Hélas, aucun de ces deux bâtiments n’arrivera à bon port et ce voyage fut un échec cuisant durant lequel tout l’équipage succomba. La réalité veut que la maladie, la faim et le froid aient eu raison d’eux – malgré que certains doutes subsistent. Le roman de Dan Simmons aborde ce drame d’une autre façon en incorporant du fantastique au milieu de ces éléments historiques. Un mélange intriguant.

Un voyage dans un enfer blanc

On rentre dans le récit alors que les deux navires ont déjà bien entamé leur voyage. Depuis leur départ, quelques camarades sont déjà morts. Au milieu d’un enfer glacial, ils ne savent pas si leur but est atteignable. Il leur faut trouver un moyen de continuer en sécurité, sans s’enliser dans une glace qui commence à se faire de plus en plus présente aux alentours. Au bout de 10 minutes durant lesquelles nous partageons la vie de ces explorateurs, un des membres de l’équipage est victime d’un violent malaise qui lui fait recracher du sang en abondance. Le ton est donné.

Cette scène et le sort qui est réservé à ce personnage demeurent ce que l’on trouve de plus intéressant dans ce début de The Terror. Lorsque sur son lit de mort, ce dernier est pris d’une troublante vision, la série arrive à nous saisir avec efficacité. Alors que globalement, l’épisode avance assez lentement et distille avec radinerie ses éléments les plus excitants. Au milieu d’une bonne poignée de discussions inintéressantes, on est parfois titillé par des micro-événements qui ravivent dans de (très) courts laps de temps l’intérêt.

On retiendra, par exemple, cette très belle scène aquatique où un membre de l’équipage est chargé de libérer une hélice prise dans un bloc de glace. Il est vrai que d’un point de vue formel ou atmosphérique, la série semble ne rien avoir à se reprocher. La reconstitution convaincante fait son petit effet et les étendues glaciales, où le bleu de l’eau côtoie le blanc de la glace, sont particulièrement cinégéniques.

Qu’attendre de la suite ?

Difficile de réellement se faire un avis arrêté avec simplement un pilote dans les jambes. Pour autant, on ose espérer que les soucis de rythme soient résolus dans les épisodes qui vont suivre et que le glissement général vers le fantastique sera marquant. Les éléments posés sont prometteurs, il ne reste qu’à les exploiter correctement au sein de l’intrigue. On a vu qu’avec une série comme The Walking Dead, AMC n’avait pas peur de mettre du sang à l’écran. Encore faut-il que tout cela serve l’ambiance et ne tourne pas à la boucherie gratuite.

Autre zone de doute : les personnages. Les acteurs sont convaincants dans ce qu’ils ont à jouer mais rien ne nous donne envie de s’accrocher, aucun début d’empathie n’est visible. Le flashback qui amorce la caractérisation de Crozier est, par exemple, d’une pénible banalité. Si la suite tourne au jeu de massacre général, il vaut mieux que l’on trouve en eux des accroches émotionnelles pour se sentir impliqué, au risque de vite se lasser.

Diffusé sur AMC aux USA, The Terror est disponible chez nous sur Amazon Prime Video en US+24.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 20:41, modifications mercredi 28 mars 2018 à 17:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !