Séries

Gunpowder : La nouvelle série de Kit Harington, trop sanglante pour les “rosbifs”?

En attendant la sortie de la prochaine saison de Game of Thrones le 25 juin 2018, Kit Harington ne chôme pas. Il délaisse son costume de bâtard pour revêtir celui d’un jeune noble catholique dans la mini-série Gunpowder. 

Les ancêtres de Kit Harington, une histoire insolite

Créateur, producteur et acteur principal de cette mini-série de trois épisodes, l’acteur est on ne peut plus impliqué. Et ce pour une bonne raison. Kit Harington serait en effet le descendant de Robert Catesby du côté de sa mère, l’un des principaux auteurs du complot dit de “La Conspiration des poudres”.

Fait peut-être encore plus étonnant que cette supposée ascendance, un parent du 17ème siècle du côté de son père aurait fait un commentaire sur la tête de Catesby après qu’il ait été exécuté. Kit a expliqué :

Quand la tête de Catesby est passée devant le Parlement sur un pique, John Harington, parlementaire de l’époque, ancêtre de mon père, l’a regardé et a dit : ‘Il est un moche, n’est-ce pas?’ N’est-ce pas génial ?

Des téléspectateurs de la BBC sous le choc

Diffusée depuis le 21 octobre sur la BBC au Royaume-Uni, on envie nos amis d’outre-Manche. Le replay sur le site de la chaine leur est pour le moment exclusivement réservé.

Pourtant lors de la diffusion du premier épisode, la série a été qualifiée d’inutilement violente par les téléspectateurs de la BBC.

Sur Twitter certains exprimaient leur mécontentement. Une spectatrice a dit qu’elle se sentait “traumatisée” par des scènes “horriblement brutales”, tandis qu’une autre a commenté: “Cette scène d’exécution est l’une des choses les plus dures que j’ai jamais vues à la télévision. “Trop de violence, trop gore”, “je me suis retenue de vomir” se plaignent encore d’autres spectateurs.

Le premier épisode contient presque dès le début des scènes de pendaison, de torture, d’eviscération, difficilement soutenable. A un jeune prête écartelé et pendu succède un femme broyée par une dalle de pierre. Les bases posées avec cette esthétique “gore” ont dégoutés bien des spectateurs. Ainsi, nombreux sont ceux qui ont abdiqué sans laisser sa chance à la suite de l’épisode, pourtant bien plus digeste.

Le récit d’un attentat manqué

La série est une création de Ronan Benett. Il a précédemment réalisé le scénario de la série Top Boy en 2011, dans laquelle jouait le rappeur Drake.

Ce show en trois épisodes revient sur un des attentats ratés les plus populaires dans l’histoire du pays, la conspiration des poudres. L’histoire débute à la fin de la Renaissance, en 1603 précisément. L’Angleterre est en guerre contre l’Espagne, et la répression sanglante des catholiques s’intensifie.

Cet événement historique avait déjà été évoqué dans le film V pour Vendetta, réalisé en 2006 par James McTeigue. Le film s’intéressait alors au personnage de Fawkes, ancien militaire en charge des explosifs. La série se concentre quant à elle sur le personnage de Robert Catesby, le véritable instigateur du complot. Ce jeune noble convainc un groupe de catholiques provinciaux de se rebeller contre la couronne britannique, incarnée par le roi Jacques Ier.

Un casting 5 étoiles

👉 Kit Harington joue le rôle de son ancêtre Robert Catesby. C’est un catholique ruiné, qui élève seul son fils, et qui va être le chef de file des catholiques dans leur révolte contre le pouvoir en place.

👉 Liv Tyler, l’actrice du Seigneur des anneaux, joue Anne Vaux, cousine avec certains des hommes impliqués dans la conspiration. Femme très pieuse et catholique, aussi courageuse qu’Arwen, elle aide à cacher d’autres catholiques.

👉 Peter Mullan incarnait un baron de la drogue narcissique, manipulateur et violent dans une autre série diffusée par la BBC, Top of the Lake. Il joue désormais un conspirateur jésuite du nom de père Henry Garnet.

👉Edward Holcroft incarne Thomas Wintour, le cousin de Robert Catesby. Acteur anglais du cinéma, de la télévision et de la scène, il est surtout connu pour ses rôles de Charlie Hesketh dans le film britannique Kingsman.

👉 Mark Gatiss, connu pour ses rôles dans les séries Docteur Who, Sherlock ou Game of Thrones, joue Robert Cecil. C’est le premier ministre et espion du roi. Ce petit homme bossu loyal à la Couronne peut se montrer extrêmement impitoyable.

En attendant la sortie de la dernière saison de Games of Thrones, Gunpowder est une bonne alternative. Avec son atmosphère très sombre, ses intrigues médiévales, et ses personnages qui veulent changer l’ordre établi, les deux shows ont quelques points communs. Toutefois, vous êtes désormais prévenus : le show est encore plus trash que Games of Thrones, qui regorge déjà de scènes de torture.

Afin de vous faire une idée, voici le trailer :

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le vendredi 3 novembre 2017 à 12:26, modifications vendredi 3 novembre 2017 à 11:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !