Séries

Le casting de Charmed s’agrandit encore

Madeleine Mantock intègre le casting du reboot de « Charmed » pour CBS !

Après l’annonce il y a trois semaines des noms et personnalités des trois sœurs et il y a deux jours seulement de l’apparition de Rupert Evans à la place de Brian Krause en tant qu’Être de Lumière, c’est désormais le nom de la dernière des trois sœurs qui vient de faire son apparition dans Charmed nouvelle génération !

Le pouvoir des trois au complet

Léo deviendra donc Harry. Feu Prudence aka Prue (Shannen Doherty), Piper (Holly Marie Combs) et Phoebe (Alyssa Milano) Halliwell. Adieu aussi la petite dernière Paige Matthews (Rose McGowan), qui rejoignit la fratrie en début de saison 4 après la mort de sa demie-sœur aînée Prue. Bonjour Macy, Mel et Madison Pruitt !

L’actrice britannique de 28 ans Madeleine Mantock (Into the Badlands, Edge of Tomorrow) rejoint ainsi Melonie Diaz (Les Experts, Nip/Tuck, Person of interest) et Sarah Jeffery (Wayward Pines, Descendants) au casting du reboot. Elle incarnera Macy, la scientifique dotée du pouvoir de télékinésie, comme Prue à l’époque. La belle sera en couple avec Gavin, interprété par Ser’Darius Blain (Jumandji : bienvenue dans la jungle). L’actrice de 33 ans Melonie Diaz interprétera quant à elle Mel, la sœur capable de figer le temps. De son côté Sarah Jeffery (21 ans) se glissera dans la peau de Madison, la benjamine télépathe de 18 ans.

Remixé ou réchauffé ?

Réalisée par Brad Silberling (également producteur aux côtés de Ben Silverman), la série est écrite par Jessica O’Toole et Amy Rardin (Jane the Virgin). L’intrigue se déroule dans une ville étudiante où les trois sœurs découvrent après la mort de leur mère qu’elles sont des sorcières. Alors là on ne s’en serait pas douté !

Plus sérieusement, Holly Marie Combs avait plutôt mal réagi à l’annonce du reboot hauts en clichés. Pour autant l’actrice s’était contenue en souhaitant bonne chance à la nouvelle équipe. Shannen Doherty avait quant à elle mieux pris cet hommage à la série initiale. Pour autant, l’emploi des termes « féroce, drôle et féministe » avait quelque peu agacés ces dernières. La série Charmed n’était-elle déjà pas une ode aux femmes et à leur émancipation entre 1998 et 2006 ?

Toujours est-il que pom pom girl ou pas, féministes ou non, le boulot reste le même… Combattre les démons !

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 12:12, modifications mercredi 7 mars 2018 à 11:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !