Séries

Les 10 meilleures séries de 2017

Cette année aura une nouvelle fois été riche en séries, marquée notamment par l’événement “Game of Thrones”. Mais il n’y a pas que le show de HBO qui valait le coup d’œil… Voici les 10 séries qu’il fallait retenir en 2017.

The Leftovers saison 3 – HBO / OCS

The Leftovers aura donc été la meilleure série proposée depuis une dizaine d’années. En trois saisons, Damon Lindelof a offert tout simplement un chef d’œuvre. Un terme qu’on a tendance à employer trop souvent, mais qui ici prend tout son sens.

Cette année, la saison 3 a conclu parfaitement le travail de Damon Lindelof, comme on pouvait s’y attendre, sans donner toutes ses réponses. Car la réelle force de son auteur, et son audace que seule une chaîne comme HBO pouvait accepter, est de ne pas s’intéresser à la finalité, mais au parcours. Dès sa mise en place, la série annonçait ne pas vouloir expliquer l’inexplicable (la disparition de 2% de la population mondiale), mais se concentrer sur les survivants. Il est alors question de la difficulté à faire son deuil en l’absence de corps, et la nécessité, pour certains, de se réfugier dans des croyances religieuses ou philosophiques.

Les 10 meilleures séries de 2017 - Leftovers

C’est ainsi que Lindelof creuse toujours plus profondément l’âme humaine, en ouvrant à toutes les possibilités. Laissant libre cours à l’imaginaire, il accepte plus que jamais dans cette saison 3 la part fantastique de son récit. Il en ressort alors un constat humaniste, mais surtout une puissance empathique et émotionnelle unique, à laquelle vient se greffer la composition magnifiquement délicate de Max Richter. Le tout accompagné des performances prodigieuses de Carrie Coon (grande oubliée de toutes récompenses) et Justin Theroux (entre autres). Exigeante mais gracieuse, The Leftovers, avec cette troisième et dernière saison, aura eu le dont d’élever au plus haut cette année 2017 de par sa singulière sensibilité.

Pierre Siclier

 

Mindhunter – Netflix

Après House of Cards, voici la nouvelle série de David Fincher, lancée sur Netflix. Mindhunter suit deux agents du FBI s’intéressant aux tueurs en série. Enième cop-show, pourrait-on croire ? Pas vraiment. L’originalité du projet réside dans le particularisme suivant : adaptée de l’histoire vraie de deux agents novateurs du FBI, Mindhunter s’intéresse à la naissance du profilage, technique permettant de déterminer le profil psychologique d’un criminel. Dans la majorité des épisodes, visuellement impeccables, nos deux personnages principaux interrogent donc des tueurs en séries sur leur façon de penser, cherchent à établir une méthodologie et tentent d’enseigner le tout à des policiers sceptiques.

Les 10 meilleures séries de 2017 - Mindhunter

Comment effectivement croire qu’un criminel agit sans motif apparent ? La série est passionnante quand elle nous permet de suivre ce projet balbutiant, avec en toile de fond une Amérique des seventies encore marquée par la fin de l’idéologie hippie et par les meurtres sauvages – et incompréhensibles – de Charles Manson. Elle l’est beaucoup moins quand elle veut, au forceps, intégrer du feuilleton et du drama dans une intrigue qui s’en dispensait parfaitement. Se finissant en eau-de-boudin, on attendra la saison 2 pour se positionner définitivement, mais cette saison 1 est à voir sans aucun doute.

Maxime Brun

 

Game of Thrones saison 7 – HBO / OCS

Dans la dernière ligne droite avant la fin de la série, prévue pour la saison 8, Game of Thrones a décidé d’accélérer le pas, parfois en dépit de toute cohérence interne : alors qu’il fallait parfois une saison entière aux personnages pour traverser Westeros, dans cette septième saison, un changement de plan peut parfois suffire. Beaucoup d’enjeux se résolvent également durant cette nouvelle fournée, à un tempo parfois effrayant, ce qui n’a pas manqué d’alerter le spectateur soucieux d’une certaine vraisemblance.

Les 10 meilleures séries de 2017 - Game of Thrones

On ne peut pas lui en vouloir. Pour les autres, cette avant-dernière saison apparaît comme un appel d’air salutaire après les trois précédentes, lénifiantes. Les auteurs, pour conclure leur histoire, enchaînent les moments spectaculaires et les rencontres fortes. Ultra-spectaculaire, mais bien moins racoleuse qu’auparavant (pas de nudité, peu de gore), Game of Thrones souhaite rappeler à elle tous les spectateurs déçus avant le bouquet final. Mission accomplie. The end is coming.

M.B

 

The Handmaid’s Tale – Hulu / OCS

Cette année, The Handmaid’s Tale est probablement la nouvelle série qui a fait le plus parler d’elle. Diffusée par Hulu (et en France sur OCS), cette dystopie semblait intimement liée à certaines décisions du gouvernement Trump – le 23 janvier 2017 le président américain signe un décret interdisant le financement d’ONG internationales soutenant l’avortement. Pourtant, le roman de Margaret Atwood, La Servante écarlate, dont est adaptée la série, date de 1985. De quoi rendre encore plus inquiet sur les possibilités de voir la démocratie basculer.

Les 10 meilleures séries de 2017 - The Handmaid's Tale

Ici, c’est une secte politico-religieuse qui parvient à prendre le pouvoir suite à un coup d’Etat. Dès lors, les hommes gouvernent tandis que les femmes perdent leurs droits. Du moins la majorité, les Servantes, réduites à servir de mères porteuses pour les Épouses (les femmes des dirigeants).

The Handmaid’s Tale dépeint donc une société totalitaire terrifiante, parfois pas si éloignée de la nôtre (il faut voir le sort réservé aux relations homosexuelles). Aux derniers Emmy Awards, la série a logiquement raflé bon nombre de prix, dont meilleure actrice pour Elisabeth Moss qui interprète June, Servante bien plus complexe qu’elle n’y paraît.

P.S

 

Stranger Things saison 2 – Netflix

Coup de cœur de 2015, cette série Netflix des frères Duffer a fait une nouvelle fois l’événement en octobre 2017, pour sa deuxième saison. Attendue au tournant, cette salve de neuf épisodes devait retrouver la verve qui avait enchanté le monde il y a deux ans. Si on est à l’évidence moins pleinement satisfait de cette saison, qui compte en son sein des épisodes inégaux (notamment le 7, à côté de la plaque), Stranger Things parvient tout de même à développer son univers en mode bigger and louder.

L’ennemi est gigantesque, les Démogorgons se multiplient, les pouvoirs de Onze s’étendent. Englobé par un maelstrom d’influence eighties, la série reste cependant très digeste, et est traversée par de purs moments galvanisants. Ainsi que par Millie Bobby Brown, étoile au talent remarquable qui crève une nouvelle fois l’écran.

M.B

 

Le Bureau des légendes saison 3 – Canal +

On peut aisément dire, qu’actuellement, Le Bureau des légendes est la meilleure série française. Même un grand monsieur comme Michael Mann en faisait les louanges à l’occasion de sa venue au festival Lumière, à Lyon. Cette troisième saison d’Éric Rochant a encore davantage déplacée l’action à l’étranger. Avec Malotru/Guillaume Debailly (Mathieu Kassovitz, parfait) détenu par Daech, l’intrigue se simplifie (la saison 2 avait tendance à perdre un peu avec ses flashback) et gagne en intensité tandis que la DGSE hésite à intervenir.

Les 10 meilleures séries de 2017 - Le Bureau des légendes

De l’autre côté, avec Phénomène/Marina Loiseau (Sara Giraudeau, qui crève l’écran), la série maintient l’importance de l’humain et sa volonté de rester le plus crédible et réaliste possible. De même qu’en donnant une place plus forte à Raymond Sisteron (Jonathan Zaccaï), et en réservant un sort inattendu à Henri Duflot (Jean-Pierre Darroussin), l’émotion est au rendez-vous.

Après trois saisons, la création originale de Canal + tient bien son nom. Et on ne voit pas bien comment sa légende pourrait être ternie, avec une saison 4 très attendue qui ne devrait pas décevoir.

P.S

 

Fargo saison 3 – FX / Netflix France

Déjà la troisième saison pour cette série anthologique adaptée du film du même nom réalisé par les frères Coen, ici producteurs. Le show change une nouvelle fois sa galerie de personnages, avec l’introduction de jumeaux joués par Ewan McGregor, mais baigne toujours dans un univers coenien fait de losers, de gangsters durs à cuire et de simples flics.

Brillamment mise en scène, Fargo est également une pure merveille d’écriture dont le sous-texte désenchanté sur une humanité vacillante et violente fait mouche. Le requin cravaté (David Thewlis), dont la dentition imparfaite révèle ironiquement le caractère carnassier, prolonge à lui seul le discours des deux premières saisons sur une société contemporaine inégalitaire et destructrice, qui stimule les plus bas instincts humains et les encourage à s’exhiber. Une pure merveille de polar et un coup majeur, tant narrativement que visuellement, dans l’univers des séries télé.

M.B

 

Homeland saison 6 – Showtime / Canal +

Après des débuts fracassants, Homeland avait connu un passage à vide. La série était parvenue à se renouveler avec sa saison 5 à Berlin. Pour sa sixième saison, la série revient aux Etats-Unis, peu de temps après l’élection de Donald Trump. Sauf que dans Homeland, le nouveau président est une femme. Un temps on aura pensé à un pari raté de la part des scénaristes, qui voyaient sans doute déjà Hilary Clinton s’imposer. Et pourtant, avec cette saison 6, Homeland offre un regard encore plus inquiétant sur l’Amérique d’aujourd’hui. Celle post 11 septembre qui ne s’en est jamais remise, se renfermant sur elle-même, plus paranoïaque que jamais.

Les 10 meilleures séries de 2017 - Homeland

Cette année, Homeland aura ainsi montré une vision particulièrement troublante du pouvoir et de la manipulation des masses. Restant de très bonne facture, c’est dans ses derniers instants que cette saison 6 a vraiment basculé en nous rappelant, comme The Handmaid’s Tale, la facilité avec laquelle un pays comme les Etats-Unis (mais bien d’autres aussi) pourrait perdre ses principes démocratiques. À l’ère de Trump, Homeland est décidément d’une pertinence qui fait froid dans le dos, et n’a jamais aussi bien su parler de l’Amérique.

P.S

 

Rick and Morty saison 3 – Adult Swim / France 4

La géniale série animée Rick and Morty, créée par Justin Roiland et Dan Harmon, est revenue en 2017 pour une troisième saison. Toujours aussi impressionnante, l’une des plus belles créations de ces dernières années est une série qui explore, avec un tempo endiablé, un univers foisonnant et vertigineux.

Dominé par le scientifique le plus intelligent de l’univers, le nihiliste Rick Sanchez, dont le génie absolu ne sert aucune autre cause que son futile plaisir – et par extension, celui du spectateur conquis -, le show tente de réinjecter de l’émotion pure à travers tous les personnages qui gravitent autour de ce démiurge ironique et froid. Il en résulte une saison qui interroge le spectateur postmoderne sur son propre statut : peut-il jouir indéfiniment au second degré de ce qu’il consomme, sans ne jamais rien – ou presque – ressentir ? Les dix petits bijoux ciselés de cette troisième saison nous affirme que non, et nous enjoignent à réinvestir la sphère de l’intime.

M.B

 

Sherlock saison 4 – BBC One / France 2

Cette riche année pour les séries télévisée a débuté, en janvier, avec la quatrième saison de Sherlock. Le show de Steven Moffat et Mark Gatiss continue avec aplomb son exploration du mythe créé par Sir Arthur Conan Doyle. En trois épisodes d’une heure et demi, Sherlock Holmes, toujours incarné par le génial Benedict Cumberbatch, affronte son plus grand ennemi, ses remords et un lourd secret familial, entre autres.

Complexes, voire touffues, les exigeantes intrigues de cette saison 4 ne sont pas des plus abordables, mais elles permettent d’explorer et d’actualiser, toujours avec brio, cette figure fictionnelle légendaire. Toujours doté de sa suprême intelligence, notre héros goûte aussi, étonnamment, à la frayeur. A cause de qui ? Relégué au second plan, Moriarty est remplacé dans l’esprit du détective par l’inquiétant Culverton Smith (Toby Jones), incarnation littérale d’un monde cupide et immoral, soumis aux puissances de l’argent corrupteur et au pouvoir des réseaux. C’est donc également à son humanité et à ses sentiments, malmenés par un monde impitoyable, que notre héros est confronté. Ce n’est pas la moins intéressante des choses à voir dans cette quatrième saison.

M.B

Voir également les meilleures nouvelles séries de 2017.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le vendredi 22 décembre 2017 à 18:42, modifications vendredi 22 décembre 2017 à 15:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !