People

Le rappeur Rohff risque jusqu’à quatre ans de prison pour des violences dans le magasin de Booba

L’artiste Rohff comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits de violences aggravées. Le chanteur est suspecté d’avoir commis une agression dans une boutique de vêtements du quartier des Halles qui appartenait à son grand rival, le rappeur Booba.

A la manière des rappeurs américains comme Tupac Shakur et Notorious B.I.G., le monde du rap français a connu une vive opposition entre deux artistes. Le « clash » entre Booba et Rohff ne s’est malheureusement pas cantonné à des chansons et à des vidéos. Le nom des deux artistes s’est finalement retrouvé à la rubrique « faits divers » en avril 2014.

Le clash Booba – Rohff prend une tournure violente et malsaine

Le rappeur Rohff s’était rendu à l’époque dans une boutique de vêtements aux Halles, à Paris. Il était accompagné d’une dizaine d’individus. Le chanteur n’était pas venu pour profiter des soldes ou des dernières promotions malheureusement. Ce commerce appartenait en réalité à Booba, le grand rival de Rohff dans l’univers du rap français.

Rohff et ses proches sont suspectés, par la partie civile, d’avoir commis une expédition punitive dans le commerce d’après les informations de CNews Matin. Ils auraient passé à tabac l’un des employés du magasin. L’homme en question avait sombré dans le coma pendant quelques heures. Le groupe d’assaillants aurait également assommé un autre salarié du magasin avec une caisse enregistreuse.

Les conséquences judiciaires et la descente aux enfers pour le chanteur Rohff

Selon des informations du Dauphiné-Libéré, Rohff avait dans un premier temps nié les faits. Il avait pourtant rapidement été confondu par les images de vidéosurveillance du commerce. Peu de temps après cette violente rixe et suite aux accusations, Rohff s’était finalement rendu de lui-même à la police. Après avoir été placé en détention provisoire, Rohff avait pu être libéré grâce au footballeur Samuel Eto’o. Ce dernier avait en effet payé la caution du chanteur selon des informations de Cnews Matin. Rohff a passé au total deux mois en détention provisoire. L’artiste a donc payé un lourd tribut sur le plan judiciaire lors de cette rivalité avec Booba. Paradoxalement, dans le milieu du rap et pour les fans de Rohff, il a obtenu une « street credibility » avec cette intervention musclée.

L’avocate de Rohff et le rappeur dénoncent la thèse de la préméditation

Selon le Dauphiné Libéré, son avocate, Maître Malika Ibazatene, a réfuté la thèse de la préméditation de la rixe.

La téléphonie n’a pas permis de vérifier cette thèse. La vidéo ne le permet pas non plus. […] Vous avez quelqu’un dans ce dossier qui a fait 2 mois de détention, 17 mois de bracelet électronique. Il a déjà beaucoup payé. Il a respecté l’ensemble des conditions de son contrôle judiciaire.

Elle a affirmé que son client aurait agi « par colère ».

Selon des informations de L’Express, Rohff a expliqué à la barre avoir « cédé à la colère » dans la boutique de son rival musical, Booba. Il a en revanche nié toute préméditation. Rohff a assuré avoir « improvisé » sa visite dans cette boutique dans le quartier des Halles en avril 2014. Il souhaitait demander les coordonnées du gérant afin que celui-ci puisse « organiser un rendez-vous » avec Booba pour régler leurs « querelles ».

Quatre ans de prison ont été requis vendredi après-midi contre Rohff par le tribunal correctionnel de Paris. Le jugement a été mis en délibéré au 27 octobre prochain. 

Publié le samedi 30 septembre 2017 à 11:02, modifications samedi 30 septembre 2017 à 9:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire