People

Maître Gims : La raison du refus de sa nationalité française enfin dévoilée ?

Alors que Maître Gims confiait récemment sa demande de nationalité française avait été rejetée, nos confrères de chez Closer ont mené l’enquête… et dévoilent l’étonnante raison qui pourrait expliquer ce refus.

Alors qu’il est un des artistes les plus populaires de la scène musicale française, Maître Gims confiait récemment qu’il s’était vu refuser la nationalité française. Né en 1986 à Kinshasa, en République démocratique du Congo, le rappeur est arrivé en France à l’âge de deux ans. Il y a quelques mois, il avait ainsi entrepris les démarches nécessaires afin d’acquérir la nationalité française. En vain, comme il l’expliquait récemment à Nikos Aliagas au micro d’Europe 1 :

Je ne suis toujours pas Français. J’avais fait une première demande qui m’avait été refusée. J’ai pas compris pourquoi. J’ai suivi des cours, passé des tests de français… Le dossier était béton. Mais non.

Que s’est-il passé ? Invitée sur le plateau d’On n’est pas couché, Fleur Pellerin, n’écartait pas la possibilité d’une erreur dans son dossier :

Je ne connais pas du tout le dossier mais c’est vrai qu’il y a des critères très objectifs pour obtenir la nationalité. C’est vrai que ça prend du temps parce que l’administration a des délais de traitement qui sont longs mais normalement, quand on réunit les critères, on a la nationalité. Donc, j’imagine qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas dans son dossier et que s’il corrige peut-être cette chose, ça pourrait passer.

Maître Gims marié à deux femmes ?

Et visiblement, si l’on en croit les révélations du magazine Closer, le dossier de Maître Gims ne serait finalement pas en béton. En effet, l’hebdomadaire révèle qu’avant d’épouser sa compagne actuelle, DemDem, le rappeur a été marié à une Française qui vit aujourd’hui au Maroc et avec qui il a eu quatre enfants. Une union dont DemDem connaît l’existence. Jusque là, rien d’anormal. Oui mais voilà, nos confrères de Closer précisent :

Le seul hic ? Maître Gims n’a jamais divorcé, ce qui a entravé la demande de nationalité française de l’artiste, même s’il est arrivé sur le territoire français à l’âge de 2 ans.

Et d’ajouter :

En effet, selon l’article L313-11 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, pour devenir Français, il est interdit de vivre « en état de polygamie ». Or, c’est juridiquement le cas en ce qui concerne Maître Gims.

Si l’information s’avère vraie, cela expliquerait pourquoi sa demande de nationalité française a été refusée…

écrit par Eliane Costa

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 11:24, modifications vendredi 30 mars 2018 à 18:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !