People

Kanye West au coeur d’une polémique suite à des propos sur l’esclavage

Kanye West se retrouve au coeur d'une polémique suite à des déclarations sur l'esclavage.

Depuis son retour sur les réseaux sociaux, Kanye West partage jusqu’à 20 tweets par heure. Parmi les nombreux sujets évoqués, on compte notamment son admiration pour Donald Trump et l’esclavage. A ce sujet, le rappeur a fortement dérapé lors d’une interview, pour
ensuite tenter de se justifier.

Il y a deux semaines, Kanye West a fait un retour plus que remarqué sur les réseaux sociaux. Après avoir apporté son soutien à Donald Trump à travers des publications partagées frénétiquement, le rappeur s’est exprimé sur l’esclavage. Ses propos ont déclenché une énorme polémique aux Etats-Unis. Interviewé par le tabloïd TMZ, Kanye West a tenté d’expliquer ces récentes déclarations. En se justifiant, le mari de Kim Kardashian n’a fait qu’aggraver son cas.

Le rappeur considère Donald Trump comme “son frère”

Le 14 avril dernier, Kanye West réactivait son compte Twitter. Quelques jours plus tard, le rappeur annonçait la sortie de deux nouveaux albums les 1er et 8 juin prochains. Le mercredi 25 avril, le chanteur faisait part de son soutien à Donald Trump dans de nombreux tweets, largement critiqués depuis.

Dans l’un de ses posts, le rappeur déclarait notamment :

Vous n’avez pas à être d’accord avec Trump mais la foule ne peut pas m’empêcher de l’aimer. Nous sommes deux dragons d’énergie. C’est mon frère.

Ces déclarations ont provoqué l’incompréhension de bon nombre de ses fans mais également de certains de ses confrères. Pour étayer son point de vue, Kanye West a sorti un titre en featuring avec T.I. Dans le morceau intitulé Ye vs. the People, les deux rappeurs confrontent en effet leurs opinions politiques divergentes. Mais Kanye West ne s’est pas arrêté là.

Lors d’une interview accordée le 1er mai à l’émission radiophonique The Breakfast Club, diffusée sur Power 105.1, le rappeur a évoqué sa dépression survenue en 2016, sa relation tendue avec Jay-Z ou encore ses rapports avec Donald Trump. Au cours de ce long entretien, Kanye West a par ailleurs expliqué qu’il s’était senti vexé que Barack Obama ne l’ait pas invité à la Maison Blanche. En 2009, l’ancien président des Etats-Unis qualifiait même le rappeur d'”abruti” pour avoir affirmé à Taylor Swift qu’elle ne méritait pas une récompense aux MTV Video Music Awards. Kanye West n’a visiblement pas digéré ces propos puisqu’il a déclaré au sujet de Barack Obama :

Il ne m’a jamais appelé pour s’excuser.

Comme si cela n’était pas suffisant, le mari de Kim Kardashian s’est ensuite exprimé sur l’esclavage.

Un journaliste de TMZ recadre Kanye West

Prochainement, des billets de banque à l’effigie d’Harriet Tubman, figure de la lutte contre l’esclavage, seront mis en circulation. Kanye West a déclaré à ce sujet lors de son passage dans The Breakfast Club :

Quand j’ai vu Harriet Tubman sur le billet de 20 dollars, c’est là que j’ai voulu utiliser le Bitcoin. C’est comme tous les films sur l’esclavage. Pourquoi tu dois continuer à nous rappeler l’esclavage ? Pourquoi ne mettez-vous pas Michael Jordan sur le billet de 20 dollars ?

Interrogé par TMZ sur cette déclaration, le rappeur a continué :

On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix. […] Nous sommes dans une prison mentale. J’aime le mot “prison” parce qu’“esclaves” est trop lié aux Noirs

Dans la foulée de cette intervention, Van Lathan, animateur sur TMZ, a fait part de son indignation. Il a en effet affirmé :

Il y a des faits et des conséquences dans le monde réel. […] Nous devons faire avec la marginalisation amenée par les 400 ans d’esclavage dont tu viens de dire que c’était un choix ! […] Je suis incroyablement blessé, parce que tu es devenu quelqu’un d’inauthentique.

En réaction aux propos de Kanye West, la NAACP, association de défense des droits civiques, a écrit sur Twitter :

Il y a beaucoup de fausses informations qui ont été sorties et nous sommes disposés à apporter l’éclairage nécessaire. Le peuple noir a combattu l’esclavage dès le moment où il a mis pied sur ce continent.

Le rappeur a ensuite tenté de s’expliquer en déclarant :

Bien sûr que je sais que les esclaves n’ont pas été enchaînés et embarqués sur des bateaux de leur propre chef. Je voulais dire que le fait d’être resté dans cet état alors que nous étions plus nombreux signifie que nous étions mentalement esclaves.

 

Qu’il s’agisse d’un coup de communication à l’approche de la sortie de ses albums ou d’un nouvel épisode durant lequel le rappeur est en roue libre, ses propos ont quoi qu’il en soit provoqué un tollé général sur la toile.

Publié le jeudi 3 mai 2018 à 9:52, modifications jeudi 3 mai 2018 à 10:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !