People

Johnny Hallyday arrêté pour « tentative de meurtre » ? La nuit où la vie du chanteur a failli basculer

Le destin de Johnny Hallyday aurait pu être bien différent de celui qu’il a connu. En effet, la vie du rockeur a failli basculer un soir de 1977… Retour sur les faits.

Les révélations s’enchaînent autour de Johnny Hallyday. Ainsi, le trimes­triel Sang Froid, dispo­nible en kiosque ce jeudi 29 mars, révèle que a failli aller en prison pour… « tentative de meurtre« . Martin Griffon, ancien policier présent au moment des faits, dévoile le récit de cette soirée où la vie du chanteur aurait pu basculer.

Les faits remontent à 1977. Johnny Hallyday et Michel Sardou sont à Saint-Tropez quand ils décident de passer la soirée dans une boîte de nuit baptisée Les Caves du Roy… mais à une condition ! En effet, l’idole des jeunes demande à la gérante de l’établissement de mettre à la porte l’un de ses habitués, un certain Bernard Munier, surnommé « Coin-Coin ». Ce dernier est donc raccompagné vers la sortie, et ce sans la moindre encombre.

Johnny Hallyday et Bernard Munier finiront toutefois par se retrouver quelques heures plus tard, dans un autre bar, Le Gorille. Une violente dispute éclate alors entre les deux hommes. Emeché, le chanteur ordonne à ses gardes du corps de le rouer de coups. Puis il s’empare d’une bouteille de ketchup en verre, qu’il brise « dans l’in­ten­tion évidente de section­ner la gorge de son agres­seur ».

C’est alors qu’intervient Martin Griffon, qui sépare les deux hommes avant d’appeler les renforts. Johnny Hallyday et ses gardes du corps sont immédiatement embarqués en garde à vue. Une garde à vue qui ne durera que quelques heures, ces derniers étant finalement libérés au bout de quelques heures après un « ordre venu d’en haut ». Bernard Munier décide tout de même de porter plainte. Afin de ne pas mettre en péril sa carrière, Johnny Hallyday lui versera 5 millions de francs contre son silence.

Un conflit lié… à une histoire d’argent ?

Mais alors, pourquoi le chanteur en voulait-il autant à cet homme ? La journaliste Amandine Bigot a levé le voile sur cette question au micro de RTL, où elle a confié :

Coin-coin a sauvé la vie de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, tous deux victimes d’un accident de voiture. Sauf qu’à cette occasion Johnny s’était fait volé une partie de ses cachets en liquide qu’il avait caché sous le siège conducteur de sa voiture et il était persuadé que c’était Coin-coin.

écrit par Eliane Costa

Publié le jeudi 29 mars 2018 à 14:09, modifications vendredi 30 mars 2018 à 17:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !