People

Jacques Chirac : L’anecdote très drôle sur sa technique pour “regarder les jeunes femmes” tranquillement

Jacques Chirac est un sacré coquin ! Ce n’est pas Jean-Pierre Mocky qui dira le contraire. Voisin pendant un temps de l’ancien chef de l’Etat, il n’a pas hésité à dévoiler sa technique pour regarder les filles… en toute discrétion !

Mariée à Bernadette Chirac depuis 1956, Jacques Chirac est toutefois connu pour sa réputation de serial dragueur. On se souvient encore du regard incendiaire que son épouse lui avait lancé quand elle l’avait pris en train de bavarder avec une ravissante inconnue… et ce alors qu’elle était en plein discours !

Si ce jour-là, l’ancien président de la République s’est fait griller, il avait cependant trouvé un stratagème pour regarder les “jeunes femmes” sans s’attirer les foudres de sa femme. En effet, un temps voisin de Bernadette et Jacques Chirac, Jean-Pierre Mocky n’a pas hésité à révéler une anecdote des plus drôles sur l’ancien chef d’Etat.

“Il se servait du chien pour attraper les bonnes femmes”

C’est lors de L’interview sans filtre de Télé-Loisirs que le réalisateur a lâché :

Sous prétexte d’aller promener son chien, il allait dans un café Rue du Bac et il regardait les jeunes filles.

Ainsi, rusé comme un renard, Jacques Chirac avait une technique bien rodée :

Il traversait, il faisait quelques pas sur le quai, il allait dans le café puis il revenait, il se servait du chien pour attraper les bonnes femmes.

Pas sûr que Bernadette Chirac soit ravie de l’apprendre. Qu’elle se rassure toutefois, son époux a toujours été sage, se contentant uniquement de regarder !

En effet, Jean-Pierre Mocky précise :

Je ne l’ai jamais vu partir avec une jeune fille parce qu’il devait retourner voir Bernadette avec son chien.

Scène de ménage en vue pour l’ancien président ?

écrit par Eliane Costa

Publié le vendredi 1 juin 2018 à 17:52, modifications vendredi 1 juin 2018 à 15:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !