People

Héritage de Johnny Hallyday : La stratégie des avocats de Laura Smet dévoilée

C’est vendredi 30 mars que le clan Hallyday est attendu au tribunal de grand instance de Nanterre dans le cadre de l’audience pour l’héritage de Johnny Hallyday.

 En effet, déshérités par leur père, qui a fait de Laeticia Hallyday sa seule et unique héritièreLaura Smet et David Hallyday ont décidé de contester le testament de celui-ci. Ils réclament notamment un droit de regard sur l’album posthume et un gel de son patrimoine.

A quelques jours de l’audience, nos confrères de L’Express dévoilent dans leurs colonnes la stratégie adoptée par les avocats Laura Smet. Une stratégie simple mais « dure », comme l’explique l’hebdomadaire. Ainsi, fin décembre, c’est une Laura Smet « effondrée » qui rencontre son avocat, Pierre-Olivier Sur. Une rencontre au cours de laquelle la comédienne aurait regretté que « la France entière (soit) derrière Laeticia ».

Son avocat lui aurait alors glissé cette idée :

Il faut faire pleurer la France, que la France lâche Laeticia et suive Laura. Ca ne peut passer que par une lettre, une lettre de Laura.

Ainsi, le 12 février dernier, après avoir fait savoir qu’elle contestait le testament de son père, Laura Smet dévoilait une lettre posthume adressée au rockeur, dans laquelle elle attaque notamment Laeticia Hallyday, et ce sans jamais la citer.

On peut notamment lire :

Tant de questions sans réponses. Toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s’appeler ! Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? Je t’entends, papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c’est comme ça…

Contraindre Laeticia à négocier

Laura Smet y évoque pour la première fois ses relations tendues avec sa belle-mère. Une belle-mère qui ne l’aurait pas autorisée à faire ses adieux à son père. Très vite, la majorité des fans de Johnny Hallyday prennent le parti des aînés du rockeur. Qualifiée de « manipulatrice » et même de « veuve noire », Laeticia Hallyday ne fait plus l’unanimité.

Face à ce désamour, les avocats de Laura Smet auraient alors décidé :

Maintenant que la France pleure avec Laura, il faut ostraciser Laeticia, abîmer son image pour la contraindre à négocier : nous ne l’appellerons plus que ‘Mme Boudou’.

Mais c’était sans compter sur la détermination de Laeticia Hallyday, qui a fait savoir qu’elle ne lâchera rien.

écrit par Eliane Costa

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 16:07, modifications mercredi 28 mars 2018 à 15:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !