People

Héritage de Johnny Hallyday : Le tribunal de Nanterre a rendu son verdict

Le tribunal de Nanterre a rendu son verdict. Laura Smet et David Hallyday ont vu leur demande de droit de regard sur l’album posthume de Johnny Hallyday refusée. Mais ce verdict est loin d’être favorable à Laeticia Hallyday. Explications.

STORY - Episode 1/17

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

C’est ce vendredi 13 avril que le tribunal de Nanterre a rendu son verdict suite à l’audience autour de l’héritage de Johnny Hallyday. Laura Smet et David Hallyday ont décidé de contester le testament de leur père, qui a fait de Laeticia Hallyday sa seule et unique héritière. Ainsi, ils ont saisi la justice afin de demander un droit de regard sur l’album posthume du rockeur ainsi que le gel de son patrimoine.

Les juges ont finalement répondu favorablement qu’à une seule des deux requêtes des aînés du chanteur. Ainsi, Me Isabelle Wekstein, une avocate proche du dossier, a indiqué sur BFM TV, que David Hallyday et Laura Smet ont obtenu le gel des biens immobiliers du rockeur.

En revanche, le frère et la soeur ont vu leur demande quant à un droit de regard sur l’album posthume rejetée. Une petite victoire pour Laeticia Hallyday.

Nos confrères du magazine Closer précisent également que Laeticia Hallyday va devoir payer 5000 euros aux aînés du rockeur, en vertu de l’article 700 du Code de procédure civile. Celui-ci « prévoit que dans toutes les instances et ce, quelle que soit la juridiction ou la formation de la juridiction qui a statué, le juge, sur la demande exprès de la partie qui obtient gain de cause, peut mettre à la charge du ou des défendeurs une somme qu’il détermine pour compenser ».

Vers un arrangement ?

Selon les informations de nos confrères de RTL, les deux parties seraient désormais prêtes à négocier. Les avocats de Laeticia Hallyday pourraient donc trouver un accord avec ceux de Laura Smet et David Hallyday.

Et de préciser :

Si l’arrangement n’est pas encore défini, il pourrait se faire soit sur le droit moral de Johnny Hallyday – ses premiers enfants pourraient alors bénéficier grâce à leur nom de certaines retombées commerciales – soit (moins probable) sur le patrimoine immobilier du chanteur.

Un arrangement qui se ferait cette fois-ci en dehors des tribunaux.

écrit par Eliane Costa

Publié le samedi 14 avril 2018 à 7:53, modifications samedi 14 avril 2018 à 7:37

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !