People

Frédéric Beigbeder présent au Ritz lors du braquage a pensé à une attaque terroriste

L’écrivain et réalisateur Frédéric Beigbeder s’est confié auprès de la rédaction du Figaro sur le braquage survenu mercredi au Ritz. L’auteur de “L’Amour dure trois ans” et de “99 Francs” était présent dans le palace parisien au moment du vol à main armé.

Un mouvement de panique est survenu au Ritz ce mercredi 10 janvier. Aux alentours de 18h30, cinq hommes armés ont fait irruption dans le palace. Alors que la sécurité avait été renforcée en 2014 après de nombreux vols, les malfaiteurs ont pu dérober des bijoux exposés en vitrine. Ils étaient armés de haches, afin de briser les vitres, d’après des précisions de BFM TV.

Impressionnant braquage au Ritz

Aucune personne n’a été blessée lors du braquage. Le préjudice s’élevait à 4,5 millions d’euros. Trois hommes ont été interpellés par la police. Deux braqueurs sont toujours en fuite. La totalité du butin a pu être retrouvée. Le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance du chef de vol commis avec arme et en bande organisée, selon une source judiciaire. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne a été saisie de l’enquête.

Les confidences du romancier Frédéric Beigbeder sur l’incident survenu dans le palace parisien

Frédéric Beigbeder a donné de nouveaux éléments sur le braquage spectaculaire survenu ce mercredi 10 janvier au Ritz. Le romancier était effectivement au bar du Ritz lorsque les braqueurs ont fait irruption dans l’établissement situé Place Vendôme. L’ancien directeur de la rédaction du magazine Lui était donc présent dans le prestigieux établissement parisien dans le cadre d’une interview du « chef Colin Field, star parisienne des cocktails. […] L’endroit était bondé, essentiellement une clientèle d’Américains ».

La crainte d’une nouvelle attaque terroriste est dans tous les esprits

Le créateur du prix de Flore a « pensé à une attaque terroriste […] du type Bataclan. […] Nous étions le lendemain du jour anniversaire de la mort des frères Kouachi ».

Frédéric Beigbeder s’est confié auprès du Figaro sur les moments surréalistes d’attente, dans une partie plus sécurisée de l’hôtel.

Je connais bien les lieux et j’ai préféré trouver refuge vers les sous-sols […]. Là, on s’est retrouvés enfermés dans les toilettes en ne faisant aucun bruit. […] Au bout d’une dizaine de minutes, je commençais à blaguer à voix très basse pour détendre l’atmosphère quand nous avons entendu à l’étage des coups de feu en rafale.

Les anecdotes dignes d’un bon roman de Frédéric Beigbeder

Il a fort heureusement pu découvrir, grâce à des échanges de SMS, qu’il s’agissait en réalité d’un braquage de bijoux et de montres de luxe exposés dans les vitrines du Ritz. Une fois le hold-up terminé et l’incident clos, il a pu ressortir des toilettes « en chaussettes pour ne pas faire de bruit ».

Il en aurait alors profité pour retourner finir son cocktail. Le breuvage était malheureusement trop « pimenté » à son goût. La barmaid lui aurait alors répondu :

Le chef Colin Field ne rate jamais ses cocktails, ce que vous sentez, ce sont les gaz lacrymogènes de la police.

Frédéric Beigbeder vient de publier un nouveau roman sur le transhumanisme, Une vie sans fin, le 03 janvier. L’auteur d’Un roman français s’apprête à devenir père pour la troisième fois selon des informations de Paris Match.

Publié le vendredi 12 janvier 2018 à 13:29, modifications vendredi 12 janvier 2018 à 11:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !