People

Ecart de salaires : les productrices de la série Un gars, une fille répondent à Alexandra Lamy

En pleine promo pour la sortie de « Tout le monde debout » réalisé par Franck Dubosc, Alexandra Lamy a enchaîné les interviews. L’occasion pour la comédienne de revenir sur ses débuts dans « Un gars et une fille ».

Interviewée par le quotidien Belge, La Dernière Heure, notre chouchou nationale s’est laissée allée à la confidence. De son duo avec Jean Dujardin, des coulisses de la série, elle a choisi de ne rien cacher. Jusqu’à révéler les inégalités de salaires de l’époque. Des déclarations qui ont fait bondir les productrices qui ont tenu à lui répondre.

Des déclarations qui ont fait bondir les productrices

Alexandra Lamy est une femme épanouie, libre, indépendante, joviale et plutôt spontanée. Elle incarne à elle seule le féminisme positif. Celui qui ne revendique rien particulièrement mais qui soulève, souligne tout de même. Celui qui ne s’offusque pas avec colère mais qui remarque avec distance et sourire toujours aux lèvres.

Récemment, en promo de Tout le monde débout, elle était invitée à revenir sur Un gars, une fillela série qui l’a révélée. Et parmi ses nombreuses révélations, Alexandra Lamy est revenue sur les inégalités de salaire entre elle et son partenaire de jeu.

Un rappel à son bon souvenir

Face à ses propos, les deux productrices de la série ont tenu à « rétablir la vérité ». Dans un communiqué envoyé à Pure People, elles ont voulu rappeler la comédienne à son bon souvenir.

Les deux femmes reconnaissent l’écart de salaire de 15% entre les cachets des deux acteurs. Mais elles le justifient par la « renommée acquise par Jean Dujardin dans l’univers de la télé, et plus particulièrement dans le domaine de l’humour. » En effet, au moment de commencer la série, l’acteur évoluait déjà dans le groupe Les Nous C nous. La notoriété de ce dernier a donc été « un facteur déterminant » dans le calcul de rémunération et cela, « sans préjugés sexistes. C’est tout simplement la loi du marché » ont-elles précisé.

Elles ont également tenu à revenir sur une autre affirmation selon laquelle la comédienne « réécrivait les textes ou les adaptait ». « En réalité, ont-elle assuré, la comédienne « participait avec Jean Dujardin et Isabelle Camus » uniquement à l’adaptation – et non à la réécriture – des textes « lorsque c’était nécessaire ».

Alors qui dit la vérité ? Il ne manque que Jean Dujardin pour trancher. Chouchou pourra-t-elle compter sur le soutien de Loulou?

écrit par Marie

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 18:07, modifications jeudi 12 avril 2018 à 8:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !