Musique

Take Me To Rio, une relecture de tubes à la mode brésilienne

TRIBUNE

Avec Take Me To Rio, les tubes de Blondie, Moloko, Bryan Ferry & Roxy Music, Outkast, Grandmaster Flash, Mando Diao et bien d’autres prennent des couleurs et du dynamisme.

Ce projet conçu à Rio de Janeiro précède les JO et pourrait en fournir la bande sonore. Take Me To Rio dévoile le talent des musiciens brésiliens pour s’approprier les mélodies et donner des relectures inspirées de ces titres que nous connaissons tous. Les producteurs qui ont initié le projet ne sont pas des inconnus car il s’agit des fameux Berman Brothers, qui, après le succès mondial de « Rhythms Del Mundo », leur projet de musique cubaine, reviennent avec une plongée dans les rythmes brésiliens. Leur nouvel album nous invite à partir pour Rio de Janeiro au Brésil, le pays de la samba et de la bossa nova.

Sur Take Me To Rio, des célébrités internationales comme Outkast, Mando Diao, Katrina & the Waves et Marlon Roudette rencontrent des légendes de la musique brésilienne et reprennent des tubes tels que « Hey Ya ! » et « Dance With Somebody », revisités aux sonorités uniques du Brésil. Une fois de plus, les producteurs ont donné une nouvelle dimension musicale à de grands succès et soufflé aux auditeurs une véritable bouffée de vie brésilienne.

Non seulement Take Me To Rio aligne des titres aussi excitants que stimulants, mais aussi des chansons élégantes et sensuelles, un mélange qui illustre parfaitement l’art de vivre du Brésil. Les Berman Brothers ne se sont pas contentés de donner un style brésilien à une série de tubes, ils ont imprégné ces chansons du son emblématique de ce pays. Si vous voulez entendre la voix actuelle du Brésil, écoutez cet album : la bande son de votre été 2016 avec en premier extrait Katrina & The Waves qui reprend Walking on Sunshine.

Publié le mercredi 20 juillet 2016 à 14:10, modifications mercredi 20 juillet 2016 à 12:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !