Musique

Romain Pinsolle brille en solo de son groupe Hangar

TRIBUNE

Après deux albums remarqués avec le groupe Hangar, le guitariste et chanteur Romain Pinsolle livre le 29 septembre un album au dandysme affiché.

On retrouve Romain Pinsolle en cette rentrée avec un album rock ultra maîtrisé où son charisme éclate. Ce premier album a été enregistré en live et « à l’ancienne » par Antoine Gaillet (Radio Elvis, Julien Doré, Miossec) dans le studio parisien Soyuz. Il marque pour Romain Pinsolle retour au rock, source essentielle pour ce guitariste, chanteur et auteur compositeur qui ne sait pas faire semblant.

Romain Pinsolle se révèle

Romain n’a pas besoin d’élever la voix au fil de ces 9 titres pour aborder de façon acerbe ses envies, ses fantasmes, ses frustrations mais aussi d’avouer quelques faiblesses… dont ses « mains malhabiles ». D’une voix grave et alanguie, entre le blues au bout des doigts, les mots tant aimés de Baudelaire et de Gainsbourg au bout des lèvres ; ce garçon trop romantique et élégant pour être mauvais, fait mine de se vautrer et de déraper dans un premier album qui invite d’abord et avant tout à jouir.

Entre rythmiques et solo de rock fleurant bon le guitar hero des années 70, Romain Pinsolle est le choc de la rentrée.

Publié le vendredi 10 novembre 2017 à 13:12, modifications vendredi 10 novembre 2017 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !