Musique

Neneh Cherry : la chanteuse revient avec “Kong”

L’icône suédoise, à la discographie trop rare, propose un nouveau single trip-hop produit par un des membres de Massive Attack et Four Tet. Intitulé Kong, le titre, engagé comme souvent avec la chanteuse, dénonce la crise migratoire qui secoue l’Europe.

La dernière fois que l’on a eu des nouvelles de Neneh Cherry, c’était en 2015. Elle collaborait alors avec Dev Hynes, tête pensante de Blood Orange. He, She, Me, le succulent fruit sonore issu de leur effort commun, lorgnait du côté de l’excursion indie-pop.

Neneh Cherry se renouvelle en restant la même

Toutefois, pour ce retour, l’artiste se retrouve en terrain connu. En effet, Neneh Cherry a fait appel à une des pointures du trip-hop, Robert Del Naja. Plus connu sous son pseudonyme de 3D, ce membre de Massive Attack accompagne Four Tet. Il s’agit du producteur déjà aux commandes du précédent disque de Cherry.

De fait, le titre qu’ils lui ont concocté s’inscrit parfaitement dans sa discographie. En effet, Kong porte l’influence indéniable de ses producteurs. Mais sa construction reste malgré tout dans la lignée de l’album Laylow, opus de CirKus, groupe familial formé autour de Neneh Cherry.

Ensuite, il n’y a pas de rupture brutale avec Blank Projet, le 4e album de Neneh Cherry, sorti en 2014. Enfin, comme de coutume avec elle, le thème de la chanson est conscient, voir engagé. Ici, l’interprète de l’hymne féministe des 90’s Woman s’attaque désormais aux problèmes migratoires.

Kong : Neneh Cherry continue son combat militant

Avec Kong, Cherry brosse à la fois le portrait de l’impérialisme occidental, mais aussi de ses conséquences. Mis en images par Jenn Nkiru, le clip suit en de multiples tableaux léchés, le portrait de personnages féminins et afrodescendants. Au service de la narration sobre et detachée, son timbre typique aux mots forts.

Bite my head off/ Steal my world/ We’ll always be another risk worth taking/
Every nation seeks it’s / friends in France & Italy / and all across the 7 seas /
and goddam guns and guts and bitter love still put a hole in me/

Déclame, par exemple la chanteuse, dont l’album, comme celui de Culture Club, est prévu en automne. L’artiste, quant à elle, sera de passage en France, au café de la danse, le 26 septembre 2018.

Publié le lundi 13 août 2018 à 15:25, modifications lundi 13 août 2018 à 12:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !