Musique

Janet Jackson revient sur la scène musicale après trois ans d’absence

Alors que la planète musicale pleure Aretha Franklin la reine de la soul, une autre monarque-celle de la PopRnB-revient sur les ondes. “Made for now”, le nouveau single de Janet Jackson, est arrivé dans la nuit.

3 ans après la sortie de son onzième album Ubreakable, Janet Jackson entre dans une nouvelle ère.

Made for Now, le single multiculturel de Janet Jackson

Made for Now, le simple lancé en éclaireur est à la fois une production d’Harmony Samuels et une collaboration avec Daddy Yankee. Aux côtés de l’interprète de Despacito, Janet Jackson convoque de multiples influences. Il y a d’abord en fond sonore, cette pop urbaine sucrée et délicate.

Elle se veut inspirée, mais pas caractéristique des titres “up-tempo” qui marchent en radio de nos jours. Idéale en saison estivale, elle insuffle une énergie plutôt positive.

Puis, en deuxième couche rythmique, la patte latine due à Daddy Yankee. Une basse savamment dosée, qui rappelle les tubes Reggaeton. Enfin, en évidence, la mélodie afropop qui lorgne par moments vers les solos des orchestres africains des années 60.

Le nouveau clip de Janet Jackson en ode aux cultures afrodescendantes

Déjà clippé au moment de sa sortie dans la nuit d’hier, Made for Now est illustré en cohérence avec son empreinte musicale. En effet, la vidéo réalisée par Dave Myers fait la part belle au meltin-pot new-yorkais. On y voit évoluer, dans un univers graphique plein de couleurs et empli de chaleur, des danseurs d’origines noires diverses.

Ghana, Nigeria, Grenade, Trinidad ou encore État-Unis y sont ainsi représentés à travers une palette de figurants vifs et expressifs. Il s’agissait, pour l’artiste de 52 ans, de faire la part belle à son amour des musiques de tout horizons. Un pari réussi, puisqu’il donne à voir, à travers une chanteuse de son calibre, une représentation illuminée et respectueuse de ces cultures d’origine africaine.

L’ensemble est ainsi, dans la lignée de son précédent disque, une touche de pop agréable, solide et bien construite, qui n’en fait pas trop. Aujourd’hui mère, Janet Jackson semble désormais loin des fulgurances créatives de son apogée. Un statut qui sied à merveille à une légende qui n’a plus rien à prouver.

Publié le vendredi 17 août 2018 à 15:23, modifications vendredi 17 août 2018 à 12:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !