Musique

Bear’s Den s’électrise sur Red Earth and Pouring Rain

TRIBUNE

Le premier album Island était totalement acoustique. Le groupe indie londonien Bear’s Den muscle le propos avec son nouveau disque Red Earth & Pouring Rain attendu pour le 22/07.

Nés sur la route, les nouveaux titres s’avèrent parfaits pour la conduite nocturne.

Nous avons passé beaucoup de temps sur la route, et cette musique collait vraiment à ce que nous avions dans la tête, explique Davie, moitié de Bear’s Den. Cela nous semblait une progression musicale naturelle. Nous voulions faire un album au son idéal pour rouler la nuit sur l’autoroute.

Côtés influences, Bear’s Den se réclame du “Darkness On The Edge Of Town” de Bruce Springsteen ou de Neil Young, Fleetwood Mac et Bob Dylan à l’électrique. Avec cet album très inspiré et hypnotique, Bear’s Den balaye d’un revers de main ses précédentes livraisons et vient jouer dans la cour des grands. Un enregistrement pénible d’après les auteurs, pour un disque inclassable d’une classe folle. Red Earth & Pouring Rain tape à tous les étages et entraîne tout son petit monde vers des sommets sublimes. A vérifier sur la scène du Mainsquare Festival où le groupe joue le 02 juillet, puis à la Maroquinerie à Paris le 30 octobre.

Publié le jeudi 23 juin 2016 à 12:46, modifications jeudi 23 juin 2016 à 11:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !