Musique

Andréane le May : Sur les traces des grands ….

Je suis retourné voir se produire en concert la talentueuse Andréane le May pour la seconde fois ce mercredi 07 mars. Elle jouait cette fois-ci à la mythique salle de concert de la Dame de Canton, l’une des scènes musicales les plus réputée de Paris.

La jeune artiste venue tout droit de son Québec natal était là pour nous présenter son premier EP bilingue “Take me away” dont je rappelle la sortie prévue pour le mois d’avril de cette année.

J’avais l’esprit sur position “vais-je être surpris ” car je souffrais d’une paraplégie des souvenirs. Blague mis à part, cette globetrotteuse formée à l’écriture de scénarii mais surtout artiste multi-instrumentaliste m’avait enthousiasmé la fois précédente au célèbre club le Silencio.

En attendant son arrivée, je me suis assis ou je voulais, j’avais l’embarras du choix sur cette authentique jonque chinoise en bois amarrée sur les quais de scène que je découvrais pour la toute première fois. Cette vieille “barrique” avait vu passer un nombre incalculable de talents, M, Noir Désir, Louise Attaque ou encore la Grande Sophie.

Ce soir c’était au tour d’Andréane le May accompagné par le “talent hors pair” de ses deux acolytes musiciens.

Le folk dans les mots sans la guitare, je voulais la revoir et l’écouter pour sentir le terrible frisson nerveux suscité par son timbre de voix emplie de soul qui m’avait particulièrement impressionné la première fois.  Et ce fut le cas. J’ai vu et entendu ce soir tous les joyaux d’Andréane, nommée, je le rappelle dans ses lignes, “Etoile” espoir féminin par le journal le Parisien.

Je me demandais au Diable comment fait-elle cette sauce miraculeuse ?  Enjouée, tendre et généreuse avec le public qu’elle invite à l’accompagner dans sa musique authentique et matinée d’électro, l’artiste nous à offert une prestation sans fausse note.

Sur sa dernière interprétation, les gens autour d’elle ont gueulé. : ” Ouaiiiii ! Bravo !” Après ce tonnerre d’applaudissements, j’étais le premier surpris d’avoir beuglé comme ça. Quelle belle artiste, sa voix rayonnante vous fera chavirer en écoutant “Take me away”. C’est sur, une étoile est née !

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 15:05, modifications vendredi 9 mars 2018 à 15:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !