Musique

Bertrand Cantat n’était pas le bienvenu à Grenoble

L’ex-leader de Noir Désir a tenu à se confronter à une foule hostile qui manifestait contre le maintien de son concert à Grenoble. Son attitude relativement neutre n’aura pas permis de calmer les esprits.

Bertrand Cantat s’est produit hier sur la scène de la Belle Électrique, à Grenoble. Avant son concert, il a décidé de saluer ses fans mais aussi de se confronter à une soixantaine de personnes qui protestait contre le fait que ses concerts du 13 et 14 mars aient été maintenus par les organisateurs. Alors qu’il envoyait des baisers avec les mains à la foule hostile, le chanteur a été reçu par des insultes, crachats et des coups de pancarte. Le groupe de manifestants, réuni suite à l’appel d’une organisation féministe, a scandé “assassin” et a chanté “Vous savez que je suis un homme violent” sur la mélodie de L’Homme Pressé, chanson du groupe récompensée par une Victoire de la musique en 1998.

 

“Ce sont les mains qui ont tué Marie Trintignant”

L’ancien leader de Noir Désir a également été pris à partie par une jeune femme. Alors qu’elle refusait de lui serrer la main, il lui a pris le visage entre ses mains – sans violence, selon un journaliste de France Bleu Isère – pour lui déposer un baiser sur le front. Une marque d’affection qui a scandalisé la manifestante :

Quand il a fait ça, j’étais liquéfiée. Ce sont les mains qui ont tué Marie Trintignant.

Bertrand Cantat a été condamné à 8 ans de prison en 2004 pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant. Nombreux sont qui pensent qu’il devrait désormais faire profil bas et cesser de se mettre sur le devant de la scène, comme Nadine Trintignant ou l’acteur Olivier Marchal.

Déterminé à “venir parler aux provocateurs“, la rencontre aura tourné au fiasco complet. Au bout de quelques minutes, le service de sécurité a finalement choisi de reconduire l’artiste dans la salle de spectacle.

Bertrand Cantat a posté une publication sur Facebook dans laquelle il qualifie l’incident de “retour au Moyen-Âge”.

Nous sommes maintenant à GRENOBLE où j'ai voulu entamer une discussion avec quelques personnes qui manifestaient leur…

Publié par Bertrand Cantat sur mardi 13 mars 2018

Il avait déjà annoncé renoncer à se produire lors des festivals de l’été “pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs“. Il maintient néanmoins sa tournée entamée depuis le 12 mars.

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 9:30, modifications mercredi 14 mars 2018 à 9:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct