Mode

Qui est Kate Spade, la styliste des stars, qui s’est suicidée chez elle à New York ?

L’une des plus grandes créatrices de mode américaines Kate Spade s’est suicidée à New York. Les circonstances de son décès n’ont pas encore été déterminées.

Kate Spade, l’une des grandes signatures de la mode américaine, s’est suicidée mardi 5 juin dans son appartement à New York. Une porte-parole du NYPD a indiqué que si le suicide était établi, ses circonstances exactes n’étaient pas encore déterminées. Le corps sans vie de la styliste américaine de 55 ans a été retrouvé par sa femme de ménage vers 10h20. Elle se serait pendue dans son appartement de Park Avenue à Manhattan. En outre, la créatrice aurait laissé une lettre à ses proches.

D’après une source policière interrogée par le New York Post, la mort de l’Américaine pourrait s’expliquer par « des problèmes familiaux, dans sa relation de couple ».

De journaliste à créatrice d’accessoires de mode

Journaliste de profession, Kate Spade, née Katherine Brosnahan, avait lancé sa marque en 1993 avec son mari, Andy Spade, cadre dans la publicité. Ses modèles ont rapidement été repérés et vendus par plusieurs grands magasins de New York. En 1996, elle a ouvert sa première boutique à Soho. Elle était reconnue pour son style typiquement new-yorkais, mélange de modernité et de classicisme. Spécialisée dans l’accessoire, Kate Spade a surtout marqué la mode par ses sacs, ainsi que ses chaussures. Son modèle le plus populaire est le « Sam ». Il s’agit d’un sac rectangle noir de taille moyenne. Il a été relancé cette année, avec plusieurs variations et de nouveaux motifs et couleurs.

Ma grand-mère m’a donné mon premier sac Kate Spade quand j’étais à l’université. Je l’ai toujours

A tweeté, mardi, Chelsea Clinton, adressant ses condoléances aux proches de la designer.

Les fameux accessoires de Kate Spade lui ont valu plusieurs mentions dans la série télévisée référence de la fin des années 1990 et du début des années 2000, Sex and the City.

Or, dès 1999, Kate Spade avait cédé 56 % du capital de sa société à la chaîne de grands magasins Neiman Marcus, pour 34 millions de dollars. Elle avait finalement vendu le reste de ses parts en 2006 pour 59 millions de dollars. Depuis, elle n’était plus associée à la gestion ou à la création au sein de la maison. Si elle portait toujours son nom, elle a suivi, depuis, son propre chemin. En 2016, Kate Spade avait lancé, toujours avec son mari, une nouvelle marque, Frances Valentine. Comme sa marque originelle, cette dernière était également centrée sur les sacs et les chaussures.

Sa sœur révèle qu’elle souffrait de dépression

Alors que la piste du suicide a rapidement été confirmée par les autorités, la soeur de Kate Spade s’est exprimée sur les circonstances de son décès. Ainsi elle a révélé au quotidien The Kansas City Star et repéré par Voici qu’elle souffrait d’une dépression depuis très longtemps. À tel point que son acte désespéré « n’a pas été une surprise pour sa famille qui l’incitait à se faire soigner depuis de longues années ».

Parfois, vous ne pouvez tout simplement pas sauver les gens d’eux-mêmes.

A déclaré Saffo, la soeur de Kate Spade.

L’image de sa marque était plus importante à ses yeux que ses problèmes de santé.

A-t-elle expliqué, considérant que sa sœur « était très inquiète sur ce que les gens diraient s’ils apprenaient qu’elle était maniaco-dépressive ».

Plus jeune, elle était une enfant irritable.

A également a confié Saffo qui estime que c’est probablement « tout le stress et la pression autour de sa marque qui l’a fait tomber dans la dépression ».

Publié le mercredi 6 juin 2018 à 10:53, modifications mercredi 6 juin 2018 à 10:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !