Jeux vidéo

Des trafiquants faisaient passer de la drogue dans des cartouches Nintendo

C’est après avoir infiltré un site du dark web distribuant de la drogue que ce coup de filet a pu avoir lieu. Au lieu de le faire fermer, les policiers s’en sont servis pour identifier les personnes qui le faisaient fonctionner.

Ils ont ainsi pu arrêter quatre personnes (la liste est plus longue) et saisir le matériel qui était utilisé pour envoyer la drogue dans le monde entier. Les dealers envoyaient en effet leur marchandise aussi bien à Singapour qu’en Australie ou en Nouvelle Zélande. Pour ce faire, des imprimantes 3D en batterie répliquaient des jeux Nintendo dans lesquels était introduite la drogue.

Il n’est pas précisé de quel système Nintendo il s’agissait, mais d’après la vidéo du reportage, cela pourrait correspondre à la taille d’une cartouche Famicom. Une chose est certaine, comme le disait un adage cher à feu nos salles d’arcade : Winners don’t use drugs !

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 13:34, modifications mercredi 21 mars 2018 à 13:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct