Jeux vidéo

Quantic Dream se défend à nouveau et annonce deux déboutements aux Prud’hommes

Trois semaines après la parution de trois articles plongeant Quantic Dream dans la tourmente, le studio français vient de publier un nouveau communiqué pour réaffirmer sa position et apporter de nouveaux éclairages à l’affaire.

Le 14 janvier dernier, Quantic Dream entrait au coeur d’une polémique lorsque trois médias français (Le Monde, Canard PC et Mediapart), se faisant l’écho de salariés décrivant globalement une “culture d’entreprise dysfonctionnelle et toxique”, publiaient une enquête conjointe.

Après avoir rapidement réagi par le biais d’un communiqué pour se défendre de toutes ces accusations, trois semaines se sont écoulées et le studio parisien vient tout juste de publier un nouveau communiqué sur Twitter.

Dans ce dernier, Quantic réfute à nouveau toutes les allégations formulées à l’encontre du studio, précise qu’il n’a connaissance d’aucune plainte pour harcèlement et discrimination, et annonce par ailleurs que “deux salariés ayant saisi le tribunal des Prud’hommes en 2017 ont été déboutés de toutes leurs demandes par jugement le 19/01/2018 et qu’un troisième jugement dans cette affaire est en départage”.

Quantic ajoute enfin qu’il a lui même engagé des actions juridiques pour défendre sa réputation, sans en préciser la teneur.

Vous trouverez le communiqué complet ci-dessous.

 

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Gameblog.fr

Publié le mercredi 7 février 2018 à 13:52, modifications mercredi 7 février 2018 à 12:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !